Le taux d'utilisation d'internet à des fins personnelles par les Québécois de 16 ans et plus a crû de 8,1 pour cent en deux ans.

Publié le 31 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Le taux d'utilisation s'est ainsi élevé à 77,1 pour cent en 2009.

De grandes disparités persistent toujours au Québec, toutefois, quant à la consommation d'internet, indique l'étude de l'Institut de la statistique du Québec, dont les résultats ont été dévoilés jeudi.

Les régions de Laval (86,8%), de Montréal (83%) et de l'Outaouais (79,6%) sont celles qui affichent les plus hauts taux d'utilisation.

En contrepartie, le taux de branchement est d'à peine 55,7% dans la région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

L'Institut de la statistique du Québec s'est basé sur les données de l'Enquête canadienne sur l'utilisation d'Internet par les individus (ECUI) réalisée par Statistique Canada.

Également selon cette étude, les disparités en fonction des revenus persistent.

Au Québec, le taux d'utilisation est de 49,4% chez les ménages ayant un revenu inférieur à 28 000 $ alors que cette proportion s'établit à 94,7% dans les ménages gagnant 85 000 $ et plus.

L'accroissement du commerce en ligne a entraîné une hausse du paiement direct par carte de crédit, malgré les appréhensions de la population à l'égard de cette méthode de règlement, indique aussi l'Institut de la statistique du Québec.

Ainsi, 91,7% des Québécois ayant commandé un bien ou un service en ligne ont payé directement sur internet.