La Chine a annoncé jeudi compter désormais 450 millions d'internautes, ce nombre record dans le monde ayant grimpé de 20% en un an.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Plus d'un tiers des 1,3 milliard de Chinois surfent sur le web, formant un marché potentiel de consommateurs extrêmement prometteur pour les grands acteurs du cybercommerce.

Le nombre officiel d'internautes a bondi de 30 millions de juillet à novembre 2010.

«Fin novembre, le nombre d'internautes avait atteint 450 millions, soit une hausse de 20,3% par rapport à la même période l'an passé», a déclaré Wang Chen, un responsable gouvernemental.

Même si la censure est très active en Chine pour empêcher toute critique du gouvernement ou mention de la question des droits de l'Homme, les Chinois utilisent de plus en plus l'internet pour dénoncer les passe-droits d'éventuels notables locaux corrompus ou ce qu'ils considèrent comme des erreurs de justice.

La Toile reste expurgée des sites politiquement sensibles et Pékin contrôle étroitement la communauté des cybernautes pour éviter l'organisation de la dissidence.

Les autorités mènent aussi une campagne de lutte contre la pornographie sur le web.

M. Wang a indiqué jeudi que plus de 60.000 sites pornographiques avaient été fermés en un an en Chine.

Le service de paiement en ligne basé aux États-Unis PayPal, filiale du groupe eBay, a annoncé mercredi avoir signé un accord avec la mégalopole chinoise de Chongqing pour y développer une grande plate-forme de paiements internationaux en ligne.

Quant au géant américain Wal-Mart, numéro un mondial de la distribution, il a décidé d'investir dans 360buy.com, un des leaders chinois de la vente en ligne, a rapporté mardi le Financial Times.