Google vient d'annoncer ses mesures pour sécuriser davantage ses applications en nuage (dématérialisées, ou cloud computing) pour plus de 3 millions d'entreprises et plus de 30 millions d'utilisateurs.

Mis à jour le 24 sept. 2010
RELAXNEWS

Le géant de l'internet va mettre en place un système de vérification en deux étapes qui permet de protéger les utilisateurs de l'hameçonnage et du vol de mot de passe, quelque soit l'appareil par lequel ils accèdent à leurs comptes.

L'entreprise a annoncé cette nouvelle le 20 septembre à Paris, lors de l'événement Google Atmosphere, consacré à l'informatique en nuage.

Le processus est simple, selon Google: «les utilisateurs s'identifient avec une combinaison de deux éléments: leur mot de passe (qu'ils connaissent) et un code de vérification fourni par leur téléphone mobile (qu'ils ont en leur possession)».

«Après avoir entré leur mot de passe, un code de vérification est envoyé à leur mobile via SMS, appel téléphonique, ou en le générant sur une application que l'on peut installer sur les appareils sous Android, les Blackberry ou les iPhone». De cette façon, il y a peu de chance que quelqu'un d'autre accède à vos comptes. «Si quelqu' un vous a volé votre mot de passe, cela ne suffira pas à accéder à votre compte», précise un représentant de Google.

La mise en place de cette nouvelle mesure de sécurité permettra d'apaiser les craintes des utilisateurs (et d'en attirer de nouveaux) qui sont séduits par les bienfaits des solutions dans le nuage de Google mais qui s'inquiètent des risques que leurs données encourent.

Lors de la conférence Google Atmosphere, Google a également annoncé qu'il allait bientôt être possible de corriger des documents Google Docs sur les mobiles sous Android et les iPad (d'ici quelques semaines), permettant à deux utilisateurs ou plus de «corriger ensemble et simultanément des fichiers, depuis une plus grande sélection d'appareils».

La vérification en deux étapes de Google n'est pour l'instant disponible que pour les entreprises, mais d'ici quelques mois, elle sera également mise à disposition des utilisateurs qui en font un usage personnel.