Des pirates informatiques ont réussi à pénétrer dans un système de messagerie du Service fédéral russe de protection (FSO), chargé d'assurer la sécurité des personnalités dont celles du président Dmitri Medvedev et du Premier ministre Vladimir Poutine, a indiqué mardi ce service.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Une tentative d'attaque contre une plate-forme en ligne de courriers électroniques du service a été enregistrée le 23 août. Une enquête est actuellement en cours», a indiqué le FSO dans un communiqué, cité par l'agence russe Interfax.

Selon le quotidien économique Vedomosti, pendant quelques heures lundi des archives de courriers du FSO étaient accessibles sur l'internet. Les pirates informatiques avaient publié sur des forums les liens permettant de lire ces documents.

Le FSO a minimisé l'impact de cette attaque, déclarant que la plate-forme en ligne visée ne faisait «pas partie du système contrôlant le fonctionnement des organes d'État».

Les sites sensibles «ont subi des tests complémentaires» et aucune infraction n'a été relevée, a affirmé le Service fédéral de protection.

Ce service est chargé entre autres de contrôler l'accès à la Place Rouge de Moscou et au Mausolée de Lénine. Mais sa principale tâche est de protéger de hauts responsables étatiques.

L'infraction a pu se produire car les concepteurs du système informatique n'avaient pas bloqué l'accès extérieur à cette plate-forme et les codes d'accès par défaut des logiciels n'avaient pas été changés, a expliqué Alexandre Matrosov, un expert de la compagnie de sécurité informatique ESET, à Vedomosti.

En juin 2010, le FSO avait annoncé un appel d'offres pour un nouveau site web à un montant de 5,76 millions de roubles (200 000 dollars).