Un tribunal de la ville de Komsomolsk-sur-l'Amour, en Extrême-Orient russe, a interdit la plate-forme de partage de vidéos YouTube.com, ce site hébergeant un film prohibé en raison de son contenu raciste, a rapporté le journal Kommersant jeudi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le tribunal a jugé que les fournisseurs d'accès à l'internet devaient bloquer YouTube en raison de la présence sur ce site d'une vidéo, «La Russie aux Russes», qui avait été interdite en 2009 pour «extrémisme» par un tribunal de Samara (Volga).

Le tribunal a aussi demandé le blocage de trois autres sites qui ont notamment mis en ligne des extraits de «Mein Kampf» (Mon combat) d'Adolf Hitler, ouvrage banni en Russie.

Une porte-parole de la branche russe de Google, qui contrôle YouTube, s'est emportée contre le jugement: «Nous considérons que la décision du tribunal du district du centre de Komsomolsk-sur-l'Amour enfreint la Constitution», a déclaré Alla Zabrovskaïa, selon RIA Novosti.

Elle a par ailleurs noté que cette décision de justice interdisait aussi de facto la chaîne YouTube du président russe, Dmitri Medvedev.

La Russie connaît une flambée de violences racistes depuis la fin de l'URSS.