Des associations militant pour une meilleure protection de la confidentialité des données sur internet se sont une nouvelle fois adressées au réseau social Facebook mercredi, lui demandant de faire plus et mieux en ce domaine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Deux semaines après une opération de désabonnements massifs, qui a conduit quelque 30 000 internautes à fermer leur compte sur Facebook pour protester contre les paramètres de confidentialité du site, cette coalition a écrit au jeune patron fondateur du réseau, Mark Zuckerberg, pour saluer ses initiatives en la matière, mais aussi pour lui en demander plus.

«Facebook continue à encourager ses utilisateurs à rendre de plus en plus de données publiques, alors qu'il n'est pas clair du tout que les utilisateurs le comprennent», a notamment fait valoir Kevin Bankston, un responsable juridique de l'association Electronic Frontier Foundation associée à cette démarche.

Un porte-parole du site, Andrew Noyes, a toutefois souligné que Facebook avait récemment mis en place une façon simple d'éviter que des données personnelles ne soient communiquées à des applications extérieures.

Le groupe avait annoncé en mai une simplification des paramètres de confidentialité, en réaction à une grogne de plus en plus embarrassante.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage?

Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca.