Le moteur de recherche américain Google et la bibliothèque nationale autrichienne (ÖNB) ont signé un contrat de 30 millions d'euros pour la numérisation des oeuvres libres de droits de la bibliothèque, soit 400 000 volumes, a annoncé l'ÖNB mardi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La directrice générale de l'ÖNB, Johanna Rachinger, a salué une «étape importante» et a souligné qu'«il y a peu de projets d'une telle envergure ailleurs en Europe», lors d'une conférence de presse.

Le projet, qui n'aurait pas été possible sur les fonds propres de la bibliothèque, concerne la collection de l'ÖNB du XVIe au XIXe siècles, l'une des cinq collections les plus importantes au monde, soit quelque 120 millions de pages, a indiqué l'ÖNB dans un communiqué.

Google prend en charge les coûts de la numérisation, soit entre 50 et 100 euros par ouvrage. L'ÖNB paie la préparation des livres, le stockage des données numérisées ainsi que la mise en place d'un accès à ces dernières.

Les livres devraient être numérisés à partir de 2011 en Bavière, région du sud de l'Allemagne, et les travaux devraient durer environ six ans.

Le moteur de recherche américain n'aura «aucun monopole» sur les livres numérisés, a indiqué Mme Rachinger.

Les ouvrages seront accessibles à partir du site de l'ÖNB, de la bibliothèque en ligne Google Books ainsi que de la bibliothèque européenne Europeana.

L'ÖNB compte, grâce à la numérisation, préserver des exemplaires originaux, qui seront moins manipulés, et Mme Rachinger a souligné qu'«en cas de catastrophe», ce projet assure la disponibilité des ouvrages au moins en version numérique.

Google a déjà numérisé quelque 12 millions de livres de plus de 40 bibliothèques, dont celles des universités de Stanford et Harvard aux États-Unis, et a signé en mars un contrat similaire en Italie, concernant les bibliothèques nationales de Rome et Florence.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage?

Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca.