Le co-fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, semble très peu préoccupé au sujet des données personnelles des utilisateurs de son site de réseau social. Et ce n'est rien de moins que sur Twitter que cette étonnante révélation a été publiée.

Émilie Bilodeau LA PRESSE

Dans un entretien avec un haut placé de Facebook, un journaliste du New York Times demandait: «que pense Zuck de la vie privé»? L'interviewé s'est exclamé en riant: «il n'y croit pas». Une réponse qui s'est ensuite retrouvée sur Twitter.

Facebook travaille depuis six mois à devenir LE site de références répertoriant les intérêts des internautes. En décembre dernier, Facebook en a fait hurler plus d'un en décidant qu'une partie des informations de profil d'un utilisateur, y compris les noms de tous ses amis, devenaient des informations publiques.

Zuckerberg s'est défendu en affirmant vouloir conserver les publicitaires tentés par le site Twitter.

L'indifférence du PDG de Facebook n'est peut-être pas une raison suffisante pour détruire son profil. Du moins, mieux vaut ne pas publier des informations qu'on ne voudrait pas que notre mère découvre.