Source ID:; App Source:

Le site internet vendant une caricature de Mahomet piraté

Le site International Free Press Society...

Agrandir

Le site International Free Press Society

Agence France-Presse
Copenhague

Un site internet d'une association danoise de défense de la liberté de la presse, qui a mis en vente récemment une reproduction d'une caricature de Mahomet publiée en 2005 dans un quotidien danois, a été piraté, a indiqué lundi son directeur.

«Nous ne savons pas qui est derrière cette attaque de notre site International Free Press Society, mais si c'est pour saboter cette vente, cette tentative est un échec», a déclaré Lars Hedegaard à l'AFP, se félicitant que «quelque 600 sur le millier de dessins signés» aient été vendus depuis le 8 avril au prix de 250 dollars l'unité.En dépit du blocage par des hackers de la version internationale du site, «deux jours après l'annonce de la vente de cette édition limitée», les demandes d'achat «n'ont pas tari car nous continuons à vendre sur notre site danois», dont l'initiative a été relayée par de nombreux sites à travers le monde, a-t-il annoncé.

Le dessin, vendu pour plus de la moitié à l'étranger, «de Hongkong à l'Australie, au Pakistan, France, Etats-Unis et autres», est le plus controversé des caricatures du prophète, représentant la tête de Mahomet coiffée d'un turban en forme de bombe avec une mèche allumée.

Cette caricature assimilant le prophète à un terroriste a notamment enflammé le monde musulman et soulevé de violentes protestations contre le Danemark dans les premiers mois de 2006.

Son auteur, Kurt Westergaard, 73 ans, a reçu plusieurs menaces de mort et vit depuis caché, sous protection policière, après que deux Tunisiens eurent été suspectés par les services de renseignement danois (PET) d'avoir planifié de l'assassiner.

Arrêtés l'année dernière au Danemark, ils ont été relâchés après plusieurs mois de prison, et sans procès car les services de renseignemets ne souhaitaient pas dévoiler ses méthodes de travail et ses sources dans un tribunal.

L'argent de la vente des caricatures, qui «a dépassé nos espérances», selon M. Hedegaard, «servira dans notre combat pour défendre sans compromis la liberté d'expression».

Son association, «Trykkefrihedsselskabet», établie en 2004, détient aussi les droits de la vente de la caricature originale. «Un Texan s'est déclaré intéressé et aurait offert un montant à plusieurs zéros», a indiqué M. Hedegaard, refusant de révéler le prix offert, qui est «très élevé».




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer