Source ID:; App Source:

Israël diffuse sur YouTube des vidéos des raids sur Gaza

Une vidéo publiée par l'armée israélienne...

Agrandir

Une vidéo publiée par l'armée israélienne

Agence France-Presse
Washington

L'armée israélienne a désormais sa propre chaîne sur le site de partage de vidéos YouTube, où elle a diffusé des vidéos des raids aériens et des autres attaques qu'elle mène depuis samedi contre le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

Ces vidéos, consultables depuis lundi à l'adresse youtube.com/user/idfnadesk, ont pour but de «contribuer à porter notre message au monde», explique le bureau de presse des Forces de défense israéliennes (FDI).

Hier, le nombre d'abonnés dépassait 2000 et sur les 10 vidéos diffusées, certaines avaient été vues plus de 10­000 fois.

Parmi ces bandes vidéo en noir et blanc figurent notamment des vues aériennes d'attaques de l'armée de l'air israélienne contre ce qui est décrit comme des sites d'où sont tirées des roquettes, des entrepôts de stockage d'armes ainsi qu'un complexe du gouvernement du Hamas et des tunnels servant à la contrebande.

Une des vidéos montre un bateau, décrit comme un patrouilleur du Hamas, détruit par une roquette lancée depuis un navire israélien.

Certaines des vidéos ont été supprimées par YouTube, indique le bureau de presse des Forces de défense israéliennes.

«Nous sommes déçus que YouTube ait enlevé certaines de nos vidéos exclusives montrant le succès opérationnel des FDI dans l'opération «Plomb durci» contre les extrémistes du Hamas dans la bande de Gaza», écrit le bureau de presse.

«Alors que l'État d'Israël affronte à nouveau ceux qui veulent le voir détruit, il est impératif que les FDI montrent au monde l'inhumanité dirigée contre nous et nos efforts pour l'arrêter», poursuit-il.

YouTube n'a pas répondu dans l'immédiat aux questions de l'AFP pour savoir si des vidéos avaient été bien supprimées à son initiative, et pourquoi.

Depuis le début de l'attaque israélienne samedi, au moins 373­Palestiniens, dont 39 enfants, ont été tués et 1720 blessés, selon les services hospitaliers de Gaza. Les militants palestiniens ont répliqué par plus de 250 tirs de roquettes et de mortiers, tuant quatre personnes à l'intérieur des frontières israéliennes et en blessant une dizaine.

 




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer