Source ID:; App Source:

La RIAA renonce à poursuivre les pirates

Le logo de la RIAA...

Agrandir

Le logo de la RIAA

Agence France-Presse
Washington

La Recording Industry Association of America (RIAA) a annoncé vendredi qu'elle renonçait à poursuivre les auteurs de téléchargement illégal de musique et que ce serait aux fournisseurs d'accès internet de prendre des mesures contre le piratage.

Il s'agit d'un revirement spectaculaire de la part des maisons de disques, qui ont poursuivi quelque 35 000 personnes pour téléchargement illégal depuis 2003.

La RIAA a précisé qu'elle travaillait sur cette nouvelle stratégie avec le ministre de la Justice de l'État de New York, Andrew Cuomo, et les principaux fournisseurs d'accès.

La fédération a indiqué avoir obtenu l'accord de principe de plusieurs fournisseurs d'accès sur un plan de réponse aux violations du droit d'auteur.

Selon ce plan, les fournisseurs d'accès devront avertir leurs abonnés qu'ils se trouvent en infraction et mettre en oeuvre une série de sanctions de plus en plus sévères.

Des infractions répétées pourront conduire à la fermeture du compte internet des internautes coupables de piratage.

En dépit de cette décision, la RIAA a précisé que les poursuites en cours continueront et qu'elle se réservait le droit d'en entamer de nouvelles dans les cas où les mises en garde des fournisseurs d'accès seraient ignorées.

L'association de défense des internautes Electronic Frontier Foundation (EEF) a salué sur son blogue la fin des poursuites par l'industrie du disque. Elle estime que cinq milliards de chansons sont échangées chaque mois illégalement dans le monde, 40 fois le nombre de chansons achetées légalement.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer