Source ID:; App Source:

Accès à internet: l'ADSL et le câble en perte de vitesse au Japon

Un câble fait de fibre optique...

Agrandir

Un câble fait de fibre optique

Agence France-Presse
Tokyo

Les deux tiers des foyers japonais disposant d'un accès rapide à internet en 2013 se connecteront au réseau mondial via une fibre optique (technologie FTTH), au détriment de l'ADSL ou du câble voués à régresser ou à stagner, selon une étude publiée lundi par l'institut Nomura.

Le Japon compte environ 48 millions de maisonnées. Parmi ces dernières, 34 millions, soit 71%, seront abonnées fin 2013/début 2014 à internet via une liaison rapide (ADSL, câble ou fibre), contre quelque 29 millions actuellement, soit une croissance de 25% en cinq ans.

Durant cette période quinquennale à venir, le nombre de foyers nippons optant pour la fibre optique (plus rapide que toute autre technologie à ce jour disponible pour les clients individuels) continuera de croître pour atteindre 22 millions aux environs de fin 2013. A cette date, 65% des particuliers surfant à haut débit sur le Web le feront donc via une fibre, contre un peu plus de 50% à ce jour (14 millions de maisonnées).

Le Japon est déjà, et de loin, le pays où la technologie FTTH (fibre optique directe jusqu'au foyer) est la plus développée. Les offres FTTH représentent un marché de 580 milliards de yens cette année, lequel devrait atteindre 923 milliards de yens en 2013.

Dans les zones urbaines populeuses, la quasi intégralité des résidents peuvent choisir la fibre. À l'échelle nationale, elle est accessible à près des neuf dixièmes de la population sous réserve de souscription.

Les opérateurs NTT et KDDI (tous les deux privés) investissent des sommes colossales pour tisser des infrastructures performantes afin d'être en mesure de proposer une offre croissante de services multimédia évolués (TV haute-définition, télésanté, télétravail, etc.), avec une qualité garantie à l'arrivée.

Les clients ADSL migrent progressivement vers la fibre, laquelle offre, pour un prix souvent à peine supérieur, des débits en théorie deux à cent fois plus rapides (100 mégabit par seconde, Mbits/s), et identiques dans les deux sens (réception et émission de données).

La barre des 13 millions de souscripteurs japonais à une offre FTTH avait été franchie cet été, dépassant alors le nombre d'abonnements ADSL qui ne cessent de diminuer depuis mi-2006.

 




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer