Source ID:; App Source:

Yahoo! refuse l'offre de Microsoft

Michel Munger
La Presse

C'est non. Le pionnier de la recherche sur Internet Yahoo! refuse l'offre d'achat non sollicitée de Microsoft, jugeant qu'on le sous-évalue.

C'est ce que la compagnie de Sunnyvale (Californie) déclare dans un communiqué publié lundi matin.

Le conseil d'administration dit s'être penché sur l'offre de 31 $ US par action - un total de 44,6 G$ US - avec l'aide notamment des banques d'investissement Goldman Sachs et de Lehman Brothers.

Le résultat, c'est que la direction et ses conseillers «ont conclu à l'unanimité que la proposition n'est pas dans les meilleurs intérêts de Yahoo! et de nos actionnaires.

L'annonce de Yahoo! n'a pas de quoi surprendre. Le chef de file en matière de recherche sur le Web, Google, a tenté de séduire la direction de Yahoo! en invoquant la possibilité de prendre sa publicité en sous-traitance pour accroître ses revenus.

Et selon le quotidien britannique The Times, Yahoo! songe aussi à fusionner avec AOL, un autre pionnier américain sur Internet, afin de se défendre contre Microsoft.

Les marchés financiers, eux, n'ont peut-être pas encore misé sur une surenchère, car l'action de Yahoo! est demeurée sous la valeur de l'offre de 31 $ US par action au Nasdaq. Le titre a clôturé à 29,20 $ US vendredi.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer