Source ID:; App Source:

Yahoo: petite histoire d'un portail

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
New York

Le groupe Internet Yahoo!, sur lequel l'américain Microsoft vient de lancer une offre d'une valeur de 44,6 milliards de dollars, est l'un des portails de services Internet les plus populaires au monde mais fait face à la concurrence de plus en plus âpre de son rival Google.

Création

Fondé en 1994 par David Filo et Jerry Yang, deux étudiants de l'université californienne de Stanford, Yahoo! devait être, à l'origine, un simple annuaire Web. Son nom serait un acronyme pour «Yet Another Hierarchical Officious Oracle», ce qui peut se traduire grossièrement par «encore un classement génial officieux».

Il a fait son entrée en Bourse en avril 1996.

Implantation

Son siège social est basé à Sunnyvale en Californie. Il possède également des bureaux en Europe, Asie, Amérique Latine, Australie, Canada. Son PDG est Jerry Yang qui a repris les rênes du groupe en juin dernier après des résultats décevants.

Secteurs

En décembre 2007, Yahoo! s'est placé en deuxième position sur le marché des recherches Internet mondiales, en captant 12,8% des recherches, mais il arrive loin derrière son rival Google, qui rassemble 62,4% des recherches (66 milliards de requêtes effectuées sur ses pages) selon une étude du cabinet américain Comscore.

Il propose également différents services aux particuliers, notamment une messagerie, des pages d'actualités personnalisées, ou encore la possibilité de visionner des fichiers audio et video en continu.

Le groupe fournit aussi des services aux entreprises, comme le portail Corporate Yahoo!, destinés à améliorer la productivité et la présence sur le web de ses clients.

Yahoo! a en outre développé ses activités en prenant des participations dans différentes sociétés liés à Internet ou aux nouvelles technologies, comme alibaba.com (commerce en ligne), Flickr (photos) ou encore Kelkoo (comparateur de prix).

Puissance

En 2007, le groupe a réalisé un bénéfice net de 660 millions, en recul de 12,1%, plombé par un bond de 25% des dépenses de marketing et de développement.

Son chiffre d'affaires a quant à lui progressé de 8,4% à près de 7 milliards de dollars. Le groupe a cependant d'ores et déjà prévu que 2008 serait une année difficile et a annoncé mardi un millier de «réductions d'emplois ciblées» sur un effectif de 14.300 personnes.

Sa capitalisation boursière atteint aujourd'hui environ 25 milliards de dollars.

À lire aussi:

Yahoo!: la proposition sera «étudiée»

Microsoft veut acheter Yahoo! pour 44,6 G$




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer