Source ID:; App Source:

Des ennuis pour le courtage en ligne

Michel Munger
La Presse

La tourmente qui affecte les marchés financiers a contribué à des problèmes techniques pour le courtage en ligne de Disnat, qui a connu «des lenteurs» vendredi.

Cette filiale de Valeurs mobilières Desjardins connaît des problèmes au niveau transactionnel, ce que reconnaît Frédéric Paquette, vice-président et directeur général chez Disnat.

«Il y a effectivement des lenteurs au sein de nos systèmes ce matin, indique le dirigeant. Les ingénieurs travaillent là-dessus. Ça semble être spécifique à Disnat Web, tandis qu'il n'y aurait pas de problème chez Disnat Direct.»

«Quand ça arrive, poursuit-il, nous offrons à nos clients la chance de transiger par téléphone au tarif d'Internet pour qu'ils ne manquent pas d'occasions sur le marché.»

Depuis ce temps, le service est revenu à la normale.

M. Paquette précise que la volatilité des marchés boursiers a un effet sur le nombre de transactions. Le nombre d'accès aux services en ligne a bondi de 50% en une semaine. Par contre, il ne peut pas chiffrer cette hausse de trafic et il rappelle que le courtier a déjà connu des journées plus occupées.

«Il y a beaucoup de volume mais nous avons déjà connu des journées de trafic extrême en pouvant répondre à la demande. Mais nous sommes très occupés ces temps-ci, c'est clair !»

La Banque Nationale a connu des ennuis semblables avec ses services bancaires sur le Web en matinée.

«Nous sommes en train de faire des vérifications pour savoir à quoi c'est dû, dit la porte-parole Marie-Claude Lavigne. Nous ne pouvons pas tirer des conclusions quant à un effet causé par le volume de transactions. Ça pourrait être un concours de circonstances.»

«Tout est rétabli pour les services aux particuliers», ajoute Mme Lavigne.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer