Source ID:; App Source:

La Grèce veut rattraper son retard numérique

AFP
Athènes

La Grèce a enregistré d'importants progrès pour combler son retard numérique et compte atteindre en 2009 la moyenne européenne en matière de pénétration de l'Internet à haut-débit, a affirmé jeudi le ministère de l'Economie.

Pressée par l'Union Européenne de progresser en la matière, la Grèce a été en 2006 le pays au monde à enregistrer le plus important développement de l'internet à haut débit, auquel sont désormais reliés 10% de la population, contre 0,1% en 2004, a indiqué un communiqué du ministère.

Les prix des liaisons à haut débit ont aussi baissé de 85% en quatre ans.

«Nous comptons avoir comblé notre retard fin 2009, pour atteindre la moyenne européenne de pénétration à environ 19%», a indiqué dans un point de presse le secrétaire spécial à la planification numérique du ministère, Vassilis Asimakopoulos.

Dans l'immédiat, seuls les grands centres urbains offrent toutefois la possibilité d'accès au haut-débit, dans l'attente de la fin d'un «gros programme de développement des infrastructures numériques» visant à couvrir 95% de la population et environ 60% du territoire, a-t-il précisé.

Le ministère a fourni ces précisions en vue de la venue lundi à Athènes du président de Microsoft, Bill Gates, pour y inaugurer un Centre d'innovation prévu dans un accord signé en 2006 entre la Grèce et le géant géant mondial de l'informatique pour la fourniture au pays des licences des logiciels Microsoft.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer