Source ID:; App Source:

Des cadeaux décevants revendus sur eBay

Mario Girard
La Presse

Un cadeau que vous avez offert à un être cher pour Noël est peut-être actuellement affiché sur le site de vente électronique eBay. En effet, depuis hier, plusieurs personnes tentent de se débarrasser de cadeaux indésirables.

«Le fait qu'un cadeau ne corresponde pas à votre style ou à vos goûts ne veut pas dire qu'il n'est pas le cadeau idéal pour quelqu'un d'autre, dit Andrea Stairs, porte-parole de eBay Canada. Ranger un cadeau au fond de votre placard, c'est du gaspillage.»

Une centaine d'internautes ont répondu à l'invitation de eBay Canada en publiant une fiche sous la rubrique On me l'a offert, vous le voulez ? Leur but est d'obtenir quelques dollars pour un cadeau de Noël qui n'a pas su faire leur bonheur.

Des exemples ? L'ensemble Comfort Foot de Dr Scholls, un sac en velours qui réchauffe et masse vos pieds dont le prix de départ est 9,99 $. Une paire de sandales Crocs, couleur céleri, pour laquelle une résidante de Saint-Prospère espère obtenir au moins 20 $.

Il semble que les montres Avon n'aient pas la cote cette année. Un résidant de Bury, au Québec, demande 1 $ pour une montre Avon en argent sertie de zircons et tout autant pour le modèle « Club President ».

Un bébé de Saint-Gabriel-de-Brandon a sans doute fait la fine bouche devant le tambour magique Leap Frog que le père Noël lui avait apporté. Ses parents exigent maintenant 10 $ pour ce jouet qui devait servir à développer la motricité de leur progéniture.

Certaines personnes ne tiennent pas particulièrement à s'enrichir, leur but étant visiblement de combler quelqu'un d'autre avec un cadeau qui n'a pas réussi à les enflammer. En témoigne ce sac à dos africain pour lequel son propriétaire demande... un cent.

Marois et Charest aux enchères

Un internaute a profité de cette brocante électronique de cadeaux de Noël pour proposer deux objets pour le moins singuliers. Il propose les noms de domaine de deux politiciens québécois bien en vue.

Avis aux intéressés, les sites paulinemarois.com et jeancharest.org sont maintenant à vendre. Leur prix de départ ? 1500 $. Actif depuis 2003, le site de Jean Charest reçoit, selon son vendeur, de 150 à 300 visites par jour. Quant à celui de Pauline Marois, il n'est pas opérationnel pour le moment. Le vendeur précise que la décision de vendre ce site est liée au désengagement d'un partenaire.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer