Source ID:; App Source:

Un Français est «élu» président de Facebook

Olivier Chicheportiche
Silicon.fr

Un Français à la tête d'un des nouveaux empires américain du Net? L'information fait la une de la presse en France.

Un Français à la tête d'un des nouveaux empires américain du Net? L'information fait la une de la presse en France. Mais elle est à relativiser : Arash Derambarsh, 28 ans, vient en effet de recevoir le titre de président international de Facebook.

Un titre qui ne lui donne aucun pouvoir de décision mais qui lui permettra de diffuser directement ses idées auprès des 100 millions de membres de la plate-forme de socialisation.

Cet étudiant a été élu dans la nuit de la St-Sylvestre par 150 000 internautes (soit 1,5% de la communauté). Il a été préféré à un adversaire libanais. Il est nommé pour quatre mois.

Si son influence sur Facebook sera limitée à une sorte de «prise de parole» à travers une page dédiée et des billets (tolérance et francophonie devraient être ses thèmes de prédilection), cette nomination permet surtout à ce jeune homme de faire parler de lui.

Car Arash Derambarsh n'est pas un internaute ordinaire. D'origine iranienne, étudiant en droit, il se fait connaître pour ses accointances avec le monde politique et artistique.

Amateur de soirées chic, membre du conseil na­tional de l'UDF, proche de Nicolas Sarkozy, il s'agit d'un jeune homme qui rêve d'une carrière politique, aime la lumière, l'ambition, et en agace certains.

«Au début, les gens ricanaient un peu en évoquant ma candidature jusqu'à ce qu'ils réalisent mon pouvoir d'influence», explique-t-il à LCI.

Un pouvoir d'influence que certains jugent exagéré. Mais le nouveau président se voit au contraire déjà très haut dans les étoiles...

«Personne sur Internet ne peut toucher autant de monde que moi! Durant la présidentielle de 2007, Sarkozy et Royal ont montré une proximité unique dans l'histoire de la Ve République car Internet leur a permis d'aller là où les médias traditionnels n'allaient pas. J'ai aujourd'hui cette chance formidable et quel plus beau symbole qu'un Franco-Iranien président mondial?», déclare-t-il toujours sur LCI.

On le voit, Arash Derambarsh s'y croit déjà. Reste à voir ce qu'il fera concrètement en quatre mois.

Aussi:

Le groupe officiel d'Arash Derambarsh sur Facebook

L'article du Figaro




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer