Source ID:; App Source:

Japon: la fibre optique gagne du terrain

AFP
Tokyo

Le nombre d'abonnés japonais à internet par une liaison en fibre optique directe (FTTH) est en passe de dépasser le total de souscripteurs à une offre par technologie sur ligne téléphonique en ADSL, un mode d'accès en voie de recul au Japon, a révélé jeudi une nouvelle étude.

«À la fin de l'année budgétaire (en mars 2008), on comptera au Japon 30,33 millions d'abonnés à internet par une liaison à haut-débit, soit une augmentation de 3,89 millions en un an», a indiqué l'institut de recherches spécialisé Yano.

«Le nombre de souscripteurs à une offre par fibre s'élevera alors à 13,13 millions (+4,33 millions en un an) tandis que celui des abonnés à un service ADSL aura régressé de 720.000 en un an à 13,29 millions», prédit l'institut.

Quant aux abonnés à Internet par câble, ils seront au nombre de 3,90 millions, en augmentation de 280 000 par rapport à fin mars 2007.

Du fait de performances techniques nettement supérieures à l'ADSL, du déploiement rapide des infrastructures optiques dans tout le Japon, d'une concurrence accrue et d'offres tarifaires très incitatives, la fibre optique directe (FTTH) attire de plus en plus de clients.

Les abonnés ADSL n'hésitent pas à migrer pour obtenir un accès plus rapide et une offre de services plus large, copmpte tenu d'une différence de prix très faible. Le total de souscripteurs à un service ADSL a ainsi commencé à baisser à partir de mi-2006, au profit de la fibre.

Yano prévoit en outre que le nombre d'abonnements à une offre par fibre optique directe augmentera à un rythme de plus de 4 millions par an ces toute prochaines années.

«En mars 2013, le nombre d'abonnés par fibre devrait être de 30,23 millions et celui de l'accès ADSL aura chuté à 7,54 millions», estime l'institut Yano.

Au total, le nombre d'abonnés à Internet par une technologie à haut-débit (fibre, ADSL, câble ou autre), frôlera alors les 43 millions.

Le Japon compte près de 50 millions de foyers, dont près de 80% peuvent potentiellement s'abonner à un service d'accès à Internet par fibre optique directe, une proportion que le gouvernement souhaite voir passer à 90% d'ici 2010, seules les zones les plus reculées du pays devant alors se contenter d'une autre technologie à haut-débit.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer