Source ID:; App Source:

Dissidents chinois: Yahoo règle à l'amiable

AFP
San Francisco

Yahoo a réglé à l'amiable des poursuites lancées au civil par deux dissidents chinois emprisonnés après que le géant américain de l'internet eut fourni des renseignements sur eux aux autorités de Pékin, ont annoncé mardi les avocats des plaignants.

L'accord amiable, dont les détails sont confidentiels, intervient à la suite d'une audition au Congrès des deux plus hauts dirigeants de Yahoo, le PDG Jerry Yang et le vice-président Michael Callahan, pour qu'ils s'expliquent sur cette affaire, le 6 novembre dernier.

Le journaliste Shi Tao a été condamné en Chine en avril 2005 à 10 ans de prison pour diffusion de secrets d'Etat après avoir publié sur l'internet une consigne du gouvernement chinois aux médias, leur interdisant de commémorer l'anniversaire de la répression du mouvement pro-démocratique de Tiananmen en 1989.

Yahoo était aussi poursuivi par la famille du blogueur et militant pro-démocratie Wang Xiaoning, également emprisonné.

La police chinoise était remontée jusqu'à M. Shi grâce à Yahoo!, dont les responsables ont affirmé avoir été contraints par la législation chinoise de fournir ces informations, y compris les contenus de courriers électroniques.

Au mois quatre dissidents ont été mis en prison grâce à des informations fournies par Yahoo aux autorités chinoises, selon l'association de défense des journalistes Reporters sans frontières.

À lire aussi:

Yahoo garde profil bas face au Congrès

Arrestation d'un dissident: Yahoo s'excuse




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer