Source ID:; App Source:

Google et MySpace lancent OpenSocial

AFP
New York

Le groupe Google et MySpace (News Corp), le site de socialisation le plus fréquenté du monde, ont dévoilé jeudi une alliance entre plusieurs sites de socialisation, «OpenSocial», ouverte à tous les développeurs, pour concurrencer Facebook et ses milliers d'applications.

L'alliance comprend bien sûr le site de socialisation existant de Google, Orkut, et le réseau professionnel LinkedIn, ainsi que d'autres sites de socialisation comme hi5, Friendster, Plaxo, Ning, Engage.com, Hyves, imeem, Six Apart, Tianji, Viadeo et XING, ainsi que le fabricant de logiciel Oracle et le site de logiciels en ligne Salesforce.com.

La plateforme commune permettra à tout programmeur de créer des applications valables pour tous les sites membres. Cette initiative ouverte marche ainsi sur les plate-bandes de Facebook, dont le succès vient notamment de tous les petits programmes écrits par des développeurs extérieurs.

L'initiative de Google intervient une semaine après que Microsoft a acheté une part de 1,6% dans Facebook pour 240 millions de dollars, devançant Google, et conclu un accord pour en devenir le fournisseur exclusif de publicités.

Facebook a ouvert son site en juin dernier, et depuis 5000 petits programmes lui ont été ajoutés, dont certains ont été adoptés par des millions d'utilisateurs, comme la possibilité de voir sur une carte les voyages de ses «amis», de dessiner un "graphique social" de son réseau de connaissances, ou encore de monter sa propre pétition en ligne.

Pour les applications moins sérieuses, Facebook permet de faire des batailles d'eau virtuelles ou des batailles tout aussi virtuelles entre vampires, pirates et ninjas.

De son côté, Google pourrait insuffler via cette alliance une nouvelle vie à son propre site de socialisation, Orkut, populaire au Brésil et quelques autres pays mais pas aux Etats-Unis, ou encore gagner des débouchés publicitaires chez ses nouveaux alliés.

L'alliance des sites de socialisation réunis par Google a un potentiel de 100 millions d'utilisateurs, deux fois plus que Facebook actuellement, selon le New York Times.

Facebook devrait, lui, annoncer la semaine prochaine le lancement d'un système de publicités ciblées, qui est déjà perçu par des analystes comme un possible rival de Google.

À lire aussi:

Facebook se lancerait en publicité

Google veut les cerveaux de Facebook




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer