Source ID:; App Source:

Chris Anderson: «la musique sera gratuite»

Le rédacteur en chef du magazine Wired et auteur du populaire livre The Long Tail était de passage à Montréal mardi. Il constate l'importance des blogues et prédit que la musique sera un jour gratuite.

Dans le domaine du Web, Chris Anderson est bien connu. Depuis 2001, il est à la barre du populaire magazine Wired, qui traite de culture numérique.

Mais il s'est surtout fait connaître pour sa théorie de «la longue traîne», exposée dans Wired en octobre 2004, puis publiée dans un livre deux ans plus tard.

Trois années ont passées, mais Chris Anderson maintient le cap. Venu expliquer son concept de la longue traîne aux gens réunis dans le cadre d'une conférence Infopresse, où il était invité d'honneur, Chris Anderson a lancé un avertissement aux médias traditionnels.

Le rédacteur en chef de Wired croit que ceux-ci doivent apprendre à vivre avec les blogueurs, avec lesquels ils sont en compétition.

«Les blogues ne sont pas régis selon des règles commerciales, ne sont pas là pour faire du profit. Les blogues ne sont pas modérés, les blogueurs n'obéissent à aucune règle particulière. Plusieurs d'entre eux sont meilleurs que bien des médias traditionnels», dit Chris Anderson.

Les blogueurs, dit-il, ont la liberté d'écrire sur des sujets pointus, qui ne rejoignent qu'une poignée de personnes. Tous réunis, ils forment une masse qui menace les médias généralistes.

Gratuite, la musique

Questionné par un membre de l'auditoire sur le piratage de musique, le rédacteur en chef de Wired fait une prédiction: la musique sera un jour gratuite.

Il cite l'exemple de Radiohead, qui a décidé de laisser les internautes fixer le prix de son nouvel album.

Il croit que les membres de Radiohead, tout comme Prince avant eux, «reconnaissent la vraie économie», qui consiste à utiliser leur produit, la musique, pour mieux vendre leurs performances.

«La musique est facile à distribuer, mais on ne peut distribuer les concerts de la même manière. Il manque l'expérience», dit Chris Anderson.

«Donner la musique, c'est génial pour les consommateurs et les artistes. Mais c'est terrible pour les étiquettes de disques, dont l'entreprise consiste à vendre un produit.»

Pour prouver qu'il croit ce qu'il dit, lui-même entend donner son prochain livre, à paraître sous peu. Ce livre traitera justement de la gratuité des produits en ligne.

«Le produit que je vend, c'est moi. Pas le livre», dit Chris Anderson. N'ayez crainte toutefois, Chris Anderson ne déclarera pas faillite. Comme Radiohead, il mise sur ses «performances» pour rentabiliser son livre.

Aussi:

La métaphore de «la longue traîne»

TheLongTail.com, le blogue de Chris Anderson




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer