Source ID:; App Source:

Google accusé de tromperie en Australie

AFP
Sydney

Les autorités de la concurrence australiennes ont annoncé jeudi avoir saisi la justice contre le géant de l'internet Google, accusé de tromper les internautes en n'identifiant pas clairement des liens publicitaires.

La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) a saisi la Cour fédérale pour infractions aux lois sur le commerce. L'affaire constitue une première mondiale, selon l'ACCC, et doit être examinée le 21 août.

La Commission a indiqué qu'elle souhaitait que le moteur de recherche Google arrête de donner des résultats à des recherches en omettant de faire la distinction entre ce qui relève de la publicité et ce qui relève de la recherche «spontanée».

La commission reproche notamment à Google d'avoir inscrit en 2005 deux revendeurs de voitures de la ville de Newcastle (sud-est) comme des liens publicitaires, qui étaient payés par des sociétés en vue d'attirer les internautes.

Or ces liens menaient au site web d'un concurrent indirect des vendeurs, le magazine de petites annonces «Trading Post», qui propose des véhicules.

«L'ACCC reproche à Google de ne pas faire une distinction appropriée entre les liens publicitaires et les résultats d'une recherche spontanée. Google a et continue d'avoir une attitude trompeuse», a indiqué la commission dans un communiqué.

Google Australie a pour sa part affirmé ne pas être en infraction. «Google Australie pense que cette plainte est sans fondement, et nous allons nous défendre avec vigueur», a indiqué son porte-parole, Rob Shilkin.

«Cela constitue une attaque envers tous les moteurs de recherche et toutes les sociétés, petites ou grandes, qui les utilisent pour entrer en contact avec des clients», a-t-il indiqué.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer