Source ID:; App Source:

Estonie: l'Otan enquête sur les cyberattaques

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Bruxelles

Les cyberattaques qui touchent depuis plusieurs semaines les principaux sites internet estoniens sont «graves» et «concertées», a estimé vendredi un responsable de l'Otan qui a désigné des experts pour enquêter sur ces attaques.

«Nous pensons que c'est grave parce que ça a été concerté. Ce n'est clairement pas quelque chose que pourraient faire deux adolescents, quelle que soit leur motivation», a indiqué à l'AFP ce responsable.

«Nous parlons de quelque chose de plutôt bien organisé», a-t-il ajouté, refusant de se prononcer sur le fait de savoir si ces attaques pouvaient être attribuées aux Russes.

«Ce n'est pas si facile en raison de la nature du cyberespace», a-t-il noté, ajoutant que la traque et l'identification des responsables n'étaient pas le but premier de l'enquête.

«Notre but ultime est la protection», a-t-il souligné.

Depuis la crise provoquée par le déplacement d'un monument à la gloire des soldats soviétiques à Tallinn, les principaux sites estoniens ont été la cible d'attaques régulières qui perturbent largement une société où l'utilisation quotidienne de l'internet est parmi les plus avancées en Europe.

Les responsables estoniens, à commencer par le Premier ministre Andrus Ansip, ont mis en cause la Russie, après avoir découvert que certaines attaques provenaient de serveurs d'administrations russes et même des bureaux du président Vladimir Poutine.

L'Estonie a appelé l'UE et l'Otan à lutter bien plus fermement contre ce qu'elle considère comme une nouvelle forme de terrorisme.

Le président estonien Toomas Hendrik Ilves a contacté le secrétaire général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer pour lui demandé de l'aide, a précisé vendredi le responsable de l'Alliance.

Depuis, des experts de l'Otan sont en contact quotidien avec leurs homologues estoniens et un expert informatique de l'Alliance s'est rendu sur place pour évaluer la situation.

Des experts estoniens sont venus à Bruxelles et des investigations sont également menées en ligne.

«C'est un problème grave et nous allons le traiter comme tel, avec des contacts quotidiens», a ajouté le responsable.

«C'est un cas spécial à cause de l'ampleur de cette attaque. Alors bien sûr les Alliés vont aider. Nous ne traitons pas ça comme un problème estonien, bien sûr c'est un problème pour l'Otan», a-t-il encore estimé.

À lire aussi:

- Les cyberattaques risquent de se multiplier

- Cyberattaque contre une banque estonienne




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer