Source ID:; App Source:

Piratage de films: Roger Frappier en campagne

Presse Canadienne
Montréal

Le producteur Roger Frappier, qui a constaté que ses films sont mis en vente illégalement sur Internet, réclame une législation plus ferme.

Selon lui, les lois actuelles sont désuètes; dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, il dit ne pas pouvoir croire qu'on ne puisse pas retrouver la source exacte des films offerts illégalement sur le Net.

Quelques jours avant la mise en marché de son dernier DVD, Le Guide de la petite vengence, le film pouvait déjà être acheté sur Internet.

Il a par la suite découvert que plusieurs autres de ses projets antérieurs étaient aussi offerts illégalement sur Internet.

Le mois dernier, la Gendarmerie royale du Canada a mis la main au collet d'un Montréalais âgé dans la trentaine qui jouerait un rôle important dans l'industrie du piratage de films à l'échelle mondiale.

L'individu, qui a été arrêté, interrogé puis relâché, doit être accusé formellement de contrefaçon, incessamment. Il diffusait son matériel sur Internet et le produit se retrouvait rapidement sur le marché américain.

Du côté de l'Association canadienne des distributeurs de films, on considère qu'il n'est pas réaliste de vouloir enrayer totalement le piratage et que la prévention, auprès des jeunes notamment, est la meilleure option.

À lire aussi:

Le patron de Cineplex hanté par les pirates




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer