Source ID:; App Source:

Google surpasse encore les attentes

AFP
New York

Google a encore renforcé sa suprématie sur l'internet et son prometteur marché publicitaire, avec 3 milliards de dollars US de bénéfice en 2006, un trésor de guerre qui lui permettra de conquérir de nouveaux terrains en 2007, comme la publicité sur les téléphones mobiles.

Le groupe américain, dont la quasi-totalité du chiffre d'affaires provient des publicités placées sur ses pages ou sur des sites partenaires, a réalisé un bénéfice annuel de 3,07 milliards de dollars US en 2006 contre 1,46 milliard en 2005, sur un chiffre d'affaires de 10,6 milliards, a-t-il annoncé mercredi.

Au seul quatrième trimestre, le groupe a quasiment triplé son bénéfice net, dépassant pour la première fois la barre du milliard de dollars US.

Selon le cabinet eMarketer, il a raflé notamment 24% des dépenses publicitaires sur l'internet aux Etats-Unis, dépenses qui devraient encore progresser globalement de 18% en 2007.

Et cette part du lion atteindra 28,3% cette année, première de loin devant le numéro deux, Yahoo!, qui aurait 17,3% du marché.

Pour la suite, Google compte continuer à faire «d'importantes dépenses d'investissements» pour investir de nouveaux marchés publicitaires, notamment sur les téléphones mobiles.

«2007 sera l'année où le trafic internet sur téléphone mobile va croître de façon significative», et «la monétisation des publicités sera nettement en hausse», ont indiqué les dirigeants du groupe lors d'une conférence téléphonique.

«Nous réalisons des investissements importants dans la technologie sur mobile», a-t-il poursuivi, en évoquant «une combinaison de contenu vidéo de YouTube et de publicités liées à la vidéo, le tout sur des téléphones mobiles».

Tout au long de 2006, Google a développé de nouvelles offres publicitaires sur de nouveaux terrains, y compris les médias traditionnels.

Il a ainsi conclu des accords avec 50 grands journaux américains pour leurs fournir des annonces publicitaires, avec des radios pour tester un système de publicités audio ciblées, et teste également des nouveaux systèmes de publicités pour télévision. Il a aussi passé des accords avec des sites internet les plus fréquentés pour devenir leur fournisseur exclusif de publicités, notamment avec eBay et MySpace.

Il travaille maintenant sur de nouvelles techniques de publicités interactives, par exemple des publicités vidéo qui déclenchent automatiquement un appel téléphonique vers un magasin, ou des publicités qui apparaissent sur ses cartes internet.

Ses résultats annuels marquent sa domination sur l'internet, qui n'a fait que se renforcer ces derniers mois.

Ainsi, selon le cabinet de mesure Comscore, en décembre Google a renforcé sa place de numéro un toute catégories sur l'internet.

Ses pages ont été consultées par 494,2 millions de visiteurs uniques en décembre, une hausse de 13% en 2006, auxquels s'ajoutent les 120 millions qui ont consulté sa filiale YouTube.

Les pages du groupe Microsoft ont été vues par 508,6 millions de personnes, mais ce total comprend aussi les pages d'assistance technique de Microsoft, pour son système d'exploitation Windows, par exemple. Yahoo!, dépassé par Google depuis deux mois, est resté troisième avec 476,7 millions.

Comscore a aussi relevé une hausse de 40% des visiteurs dans les pages Google Image Search (recherche d'images sur l'internet), de 71% pour Google Mail (courrier électronique) et de 62% sur Google Maps (cartes).

Le groupe a recruté plus de 1000 personnes au quatrième trimestre, et employait 10 674 employés à plein temps dans le monde fin 2006.

Son titre a cependant un peu baissé après les échanges mercredi soir à la Bourse de New York, perdant 1,5% à 493,99 dollars US, car les analystes attendaient encore mieux.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer