Source ID:; App Source:

Un ordi dans ma cuisine

Internet est une petite mine d'or pour qui s'intéresse à la cuisine. Autant celui qui cherche désespérément des idées pour les repas de la semaine que pour le gourmet qui s'inspire des grands chefs. Tour d'horizon du Web culinaire.

Pour visiter l'adresse québécoise soscuisine.com, mieux vaut ne pas attendre la fin de l'après-midi, moment où tout le monde pense soudainement au repas du soir. Il risque d'y avoir affluence...

L'engouement pour ce service de gestion de repas, qui fournit menus et listes d'épicerie, est énorme. La capacité technique du serveur a dû être adaptée pour répondre à la demande sans cesse croissante.«Il y a des millions de sites de recettes, à qualité variable, sur Internet. Nous, nous offrons beaucoup plus que des recettes», dit Pierre Lamontagne, ingénieur et cofondateur du service Internet. Effectivement, les 55 000 membres de soscuisine ne se cassent plus la tête avec la planification de leurs repas. Ils reçoivent par courriel des menus adaptés à leurs besoins, selon la disponibilité des produits frais et qui tiennent compte de leurs préférences et contraintes alimentaires.

Depuis que les médias ont aussi découvert le service, les abonnements se multiplient à la vitesse grand V. L'équipe travaille à élargir les possibilités déjà surprenantes de soscuisine. «Ce n'est que la pointe de l'iceberg», prévient Pierre Lamontagne.

Internet est l'endroit le plus démocratique en cuisine. Tout le monde peut dénicher une recette de Charlie Trotter pour l'adapter à ce qu'il y a dans le garde-manger. Ou alors trouver un menu pour cinq, en désespoir de cause, avant de quitter le bureau. Le pratique et l'épicurien y trouvent leur compte.

Chez epicurious.com, ce sont plutôt les épicuriens qui se donnent rendez-vous. Des chroniques sur les voyages gourmands répertorient les meilleures adresses de restos et il n'est pas rare d'y trouver des recettes contenants truffes ou foie gras. Peu avec du Cheez Whiz... «Nous sommes le site de cuisine le plus populaire du Web», dit fièrement la porte-parole d'epicurious.com, Jennifer Miller. Les habitués d'epicurious.com gagnent un salaire annuel moyen de 87 000 $ et ce sont surtout, en fait, des usagères puisque 70 % des visites sont faites par des femmes. Après 11 ans d'existence, en moyenne, 2,8 millions de personnes visitent chaque mois le site gourmand. Certes, ils ont le choix entre 20 000 recettes, mais ils y trouvent, surtout, beaucoup d'inspiration.

Pour répondre aux besoins quotidiens, une multitude d'autres sites de cuisine permettent de dénicher une recette à partir des ingrédients, ce qui est très efficace pour la gestion des restants et évite que le poulet rôti du dimanche soir finisse toujours en vol-au-vent, le mardi suivant.

Voici quelques adresses hautement recommandables pour constituer un carnet de base. Elles sont pratiques, inspirantes ou les deux à la fois.

www.soscuisine.com

Ses membres l'adorent : ce site québécois est une bouée pour les gens désorganisés qui aiment bien qu'on leur dise quoi acheter et quoi cuisiner. Parfait pour un parent pressé qui peut suivre à la lettre un modèle, faire son marché le dimanche et avoir tous ses ingrédients pour la semaine plutôt que de courir à la dernière minute à la sortie du bureau, le mardi soir.

Pour avoir accès à cette mine d'informations, il faut s'inscrire, gratuitement. On peut indiquer des restrictions alimentaires s'il y a un enfant allergique aux arachides dans la famille ou si vous mangez cachère, par exemple. La semaine dernière, on proposait une version sans gluten des pennes à la roquette, aux petites tomates et au feta.

Les menus hebdomadaires seront adaptés selon les exigences alimentaires du membre et le nombre de personnes qui se retrouvent autour de la table. Fait à noter : environ 10 % des membres de soscuisine vivent seuls. Leurs menus sont donc conçus afin d'éviter le gaspillage.

Le site comprend aussi une liste des périodes de disponibilité de produits frais, selon les saisons québécoises, des indications sur les valeurs nutritionnelles des recettes et leurs coûts. Très pratique.

www.recettes.qc.ca

Répertoire québécois de recettes au graphisme peu invitant. Il indique néanmoins comment utiliser une banane qui menace de tourner à la purée en catégorisant les recettes par ingrédient, notamment.

Un détail très sympathique : les usagers photographient leur chef-d'oeuvre culinaire et envoient les images. On peut donc voir à quoi ressemble vraiment le filet de sole à la crème avant qu'il ne passe entre les mains d'une redoutable styliste culinaire...

On y retrouve 15 versions de lasagnes. Les recettes sont simples, la plupart conviennent à tous les jours, et elles sont gratifiées des commentaires des utilisatrices, même lorsqu'ils ne sont pas positifs. Certaines suggèrent de judicieuses substitutions. www.recettes.qc.ca contient une table de conversion ainsi qu'un lexique fort pratique si on tombe sur une recette conseillant «d'utiliser un atelet pour maintenir l'appareil et plus tard l'abricoter généreusement avant de l'enfourner sur une platine». Pardon?

Il ne contient toutefois pas la valeur calorifique des créations et on voudrait bien savoir combien contient de calories une pointe de tarte Caramilk faite avec du beurre, de la crème, des biscuits Oreo, du lait, des tablettes de chocolat et des guimauves...

www.cuisine.tv

Fort intéressant, puisqu'il s'agit de l'adresse de la télévision française spécialisée en cuisine qui n'a toujours pas d'équivalent québécois. Au-delà de la présentation des émissions de la chaîne, la rubrique «1001 recettes» est, comme son nom l'indique, un généreux répertoire, ainsi qu'un lexique et une table de conversion. «Du côté cave» donne aussi de précieux conseils pour harmoniser les vins aux mets. En un seul clic, on peut donc choisir le menu, les vins et le bon millésime grâce à un tableau qui classe les régions françaises, d'une petite année à une année exceptionnelle. Mais on s'adresse aux connaisseurs puisque les années récentes sont absentes du répertoire pour l'instant. Cela permet néanmoins de mieux connaître certaines régions viticoles françaises. Idem pour les fromages, répertoriés selon leur provenance.

En prime, un forum de discussion réunit les foodies francophones, ces fous de la popote.

www.elle.fr

Du magazine du même nom. Ce n'est pas une adresse uniquement consacrée à l'alimentation, soit, mais les recettes de la section cuisine sont fort appétissantes et le menu quotidien proposé sort souvent de l'ordinaire. Feta aux deux pestos, poulet aux pruneaux, charlotte aux pommes, crème de radis rose au mascarpone, risotto de tomate et gorgonzola.

Le magazine «Elle» français ayant la minceur très à coeur, il ne faut pas s'étonner d'y trouver une section consacrée aux recettes hypocaloriques. Mais lorsqu'on y propose un foie gras de canard à la mangue, on se dit que le régime français est moins triste que l'américain! On vient aussi d'y ajouter une rubrique sur les résolutions de l'année. Très féminin comme site...

Un plus : il y a un pratique lexique, pour guider les cuisinières québécoises dans leurs recettes françaises. On y retrouve également un moteur de recherche, par ingrédient.

Complètement français-fille. Ce site de 35 000 recettes est tout à fait parfait pour les jeunes cuisinières. Coloré, beau, attirant comme un magazine d'adolescentes. La chronique «Je cuisine avec ce que j'ai dans le frigo» est un véritable gestionnaire de restants. On indique des ingrédients et le maître de la cuisine déniche une petite recette, si c'est possible - il ne faut pas compter sur lui pour vider tout le frigo avec une seule recette.

Les gens qui font attention à leur alimentation aimeront recevoir le courrier de cuisine A à Z spécialisé en cuisine minceur, santé ou bonne forme. L'appétissant cake aux noix et tomates confites entre dans cette catégorie. Rassurant. S'y trouve aussi un moteur de recherche de recettes à partir du vin qu'on a sous la main. Jardinière de légumes avec un cabernet rouge; bavette à l'échalote avec le riesling. Ne faites pas l'exercice avec votre Zinfandel californien, aucune suggestion n'apparaîtra. L'adresse est française, ne l'oublions pas.

Du côté des anglos...

www.greekcuisine.com

Sympathique site de recettes grecques inspirantes. En plus des traditionnelles feuilles de vigne farcies ou de la moussaka, on peut trouver de nouvelles façons d'apprêter les épinards ou les légumineuses, par exemple. Et, pourquoi pas, être tenté par une petite recette de pieuvre?

www.epicurious.com

Adresse des lecteurs des magazines américains Bon Appétit et Gourmet. C'est l'endroit chic à visiter avant de partir en voyage pour connaître les bonnes tables. En plus des recettes, on retrouve des vidéos indiquant des techniques de base, dont certaines franchement pour les nuls. Il y a aussi des informations intéressantes sur la cuisine pour toute la famille. L'auteur de «Fast Food Nation», Eric Schlosser, y donne des trucs pour mieux nourrir les jeunes.

www.bbc.co.uk/food

La télévision publique britannique produit de superbes émissions culinaires. C'est d'ailleurs à la BBC que l'on doit la popularité des Nigella Lawson et Jamie Oliver de ce monde. Leur site compte des recettes de certains chefs animateurs, excluant malheureusement celles des deux superstars mentionnées précédemment... La grande force de la BBC alimentation tient toutefois à ses sections spécialisées. On vous indique, par exemple, comment recevoir vos amis végétaliens sans nécessairement leur servir un ragoût de brocoli. On y retrouve une multitude d'informations tirées d'autres sites de la BBC. Vous pourriez donc indiquer à ces copains que leur mode de vie les rend moins vulnérables au cancer de la prostate, question d'entretenir la conversation. Prévoir des heures de navigation.

www.chow.com

Dernier-né des sites de cuisine, Chow, offre également à la fois un répertoire de recettes et des articles de nouvelles en alimentation. Sur les parasites dans les poissons ou la culture du café, par exemple. On y retrouve une vidéo sur la façon de monter un buffet. Rigolo. Une section de «projets culinaires» montre comment faire un soda au gingembre à la maison. Les recettes sont sophistiquées et la présentation graphique, moderne et accessible. Très moderne, parfait pour les hommes aux fourneaux.

Les stars de la spatule ont tous leurs sites. Et ils sont beaux!

www.jamieoliver.com

Adresse à visiter pour les amoureux du charmant chef britannique. Incluant un podcast et une boutique où l'on vend des accessoires Jamie, des DVD de Jamie en action, les livres de Jamie. Pour tout savoir du chef, incluant ce qu'il écoute sur son iPod par les temps qui courent. Et des recettes. «Cool? Indeed darling!»

www.nigella.com

Classique. Pratique. Sucré. Riche. On ne s'étonnera pas que quatre des cinq recettes les plus populaires de la déesse soient des desserts, elle qui encourage les cuisiniers à lécher les spatules sans remords.

www.rachaelray.com

On ne visite pas son site pour avoir des recettes de foie gras poêlé. Rachael Ray est devenue populaire grâce à ses repas éclair préparés en moins de 30 minutes, quitte à tourner parfois les coins ronds... On y retrouve des menus pour la semaine, incluant la liste d'épicerie pour tout faire en un tour de main. Les mots d'ordre ici sont vite, pratique et pas compliqué. À l'image de madame Ray.

www.marthastewart.com

Une section du site de Mme Stewart est consacrée à «Everyday Food», cette jolie petite revue format Reader's Digest. Des centaines de recettes y sont répertoriées et, comme pour le petit magazine, elles sont pratiques, faciles et très inspirantes. Vraiment de la cuisine de tous les jours

www.emerils.com

Il n'a pas que des fans, Emeril Lagasse. Il est exubérant et tombe franchement sur les nerfs quand il hurle «bam!» à chaque fois qu'il met du piment, de l'ail ou de la boisson dans une recette. Ce chef superstar louisianais présente néanmoins d'excellents plats, du plus simple au plus sophistiqué. Son site contient plus de 7000 recettes.

Malheureusement, les chefs vedettes d'ici n'ont pas encore leur site éponyme. Au www.ricardo.com, on trouve des pièces d'auto. Et l'adresse www.distasio.com est à vendre! Pour avoir les recettes des émissions de ces deux chefs, il faut passer par leurs diffuseurs respectifs. Le premier loge donc au www.radio-canada.ca/television/ricardo et la seconde au www.telequebec.tv/aladistasio.

ADRESSES

- www.odelices.com

- www.arts-culinaires.com

- www.lesoeufs.ca

- www.marmiton.org

- www.nosmeilleuresrecettes.com

- www.coupdepouce.com

- www.plaisirslaitiers.ca

- www.saveursdumonde.net

- www.recettesweb.com

- www.siropderable.ca

- www.antillesresto.com

- www.isaveurs.com

- www.750g.com

- www.madame.ca




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer