Source ID:ac9fb576-ca87-40f6-adb0-27bd790f4ba2; App Source:alfamedia

E3: Sony impressionne

Yves Guillemot, président d'Ubisoft, a profité de son... (Photo Jordan Strauss, Associated Press)

Agrandir

Yves Guillemot, président d'Ubisoft, a profité de son passage sur scène, hier, pour parler du nouveau jeu Watch Dogs 2.

Photo Jordan Strauss, Associated Press



Sony ou Microsoft ? Chaque année, la question est inévitable au terme des présentations des deux grands fabricants de consoles de jeux vidéo. Cette année, c'est Sony qui l'emporte.

Parmi les surprises que réservait le fabricant Sony... (PHOTO ROBYN BECK, AGENCE FRANCE-PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Parmi les surprises que réservait le fabricant Sony aux spectateurs de l’auditorium Shrine de Los Angeles, le jeu God of War 4.

PHOTO ROBYN BECK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Lors de sa conférence de presse en matinée,... (PHOTO FREDERIC J. BROWN, AGENCE FRANCE-PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Lors de sa conférence de presse en matinée, Microsoft a dévoilé deux versions de sa console Xbox One, qui seront mises en marché au cours des 18 prochains mois.

PHOTO FREDERIC J. BROWN, AGENCE FRANCE-PRESSE

DES CANONS POUR LA RÉALITÉ VIRTUELLE

Sony a clôturé une journée qui s'annonçait jusque-là faible en surprises en dévoilant l'arrivée de certaines franchises très connues dans l'univers de la réalité virtuelle.

Ainsi, Resident Evil, Batman, Final Fantasy ou même Star Wars Battlefront feront un saut, soit au complet, soit en partie, sur le casque de réalité virtuelle PlayStation VR.

L'annonce est d'autant plus importante pour l'entreprise japonaise qu'elle aura le champ complètement libre pour au moins un an. Sa rivale Microsoft ne sera pas en mesure d'offrir quelque chose du côté de la réalité virtuelle avant l'automne 2017.

Alors que la plupart des titres présentés par sa rivale Microsoft ou les éditeurs indépendants étaient déjà connus ou avaient fait l'objet de fuites, Sony avait réussi à conserver quelques as dans sa manche, dont God of War 4, Resident Evil VII, Death Stranding et le tout nouveau Days Gone.

Ce dernier met en vedette un motard criminel dans un monde rempli de zombies et dans un environnement qui rappelle la forêt canadienne.

NOUVELLES CONSOLES POUR MICROSOFT

Deux rumeurs distinctes ont été confirmées par Microsoft lors de sa conférence de presse, en matinée.

D'abord, une version rapetissée de la console Xbox One, baptisée Xbox One S, sera lancée en août, à un prix lui aussi aminci. Elle coûtera 399 $ au Canada, soit environ 80 $ de moins que sa rivale PlayStation 4 actuellement.

Puis à l'automne 2017 viendra une version améliorée de cette même Xbox One, baptisée « Project Scorpio ». Son prix est inconnu. Sa puissance accrue lui permettra d'offrir des jeux en réalité virtuelle et en ultrahaute définition (UHD).

La Presse a interrogé le directeur des opérations de Xbox chez Microsoft, Dave MacCarthy, à propos du retard d'un an que prend la plateforme Xbox sur sa rivale en matière de réalité virtuelle. « Le changement important pour nous était d'avoir la puissance nécessaire, il faut faire les choses au bon moment, et je crois que nous franchissons la bonne étape au bon moment », a-t-il répondu.

RÉALITÉ VIRTUELLE : UBISOFT ET BETHESDA EMBARQUENT

La réalité virtuelle fait parler d'elle à l'E3, mais pas partout. On comptait sur cet événement pour déterminer lesquels parmi les grands éditeurs mondiaux monteraient à bord du train et lesquels attendraient la prochaine station.

La semaine est encore jeune, mais on peut déjà ranger Ubisoft, Bethesda et Warner du côté des croyants. Ubisoft a présenté quatre jeux de réalité virtuelle, dont Eagle Flight, conçu à Montréal, et un titre basé sur l'univers de Star Trek. Le créateur du casque Oculus Rift, Palmer Luckey, est d'ailleurs monté sur scène pour jouer à Eagle Flight à la conférence de presse d'Ubisoft.

De son côté, Bethesda a promis de lancer des versions de Doom et du très populaire Fallout 4 adaptées à la réalité virtuelle, tandis que Warner présentera son prochain jeu Batman en réalité virtuelle.

Pour sa part, le numéro deux mondial Electronic Arts a timidement annoncé une petite expérience basée sur la franchise Star Wars Battlefront.

DU NEUF AVEC DU VIEUX

Rarement a-t-on vu aussi peu de jeux complètement nouveaux être présentés avant l'ouverture officielle des portes, surtout dans la catégorie des superproductions.

En fait, on n'en compte que deux : Days Gone et Steep, produit par Ubisoft dans son studio d'Annecy. L'éditeur français s'est fait une tradition de dévoiler une nouvelle franchise chaque année. Steep est un jeu de sports extrêmes - ski, planche à neige, parapente et combinaison ailée - se déroulant dans les Alpes. Il sera offert dès décembre prochain.

Les rivaux d'Ubisoft, notamment Electronic Arts et Bethesda, se sont quant à eux contentés de suites ou, dans le cas de Bethesda, de réactiver de vieilles franchises comme Quake et Prey, dont les derniers opus remontent respectivement à 2007 et 2006.

UBISOFT PARLE DE NINTENDO

Nintendo ne prendra la parole que ce matin, mais elle a déjà fait savoir qu'il ne serait pas question de nouvelle console dans son cas.

Qu'à cela ne tienne, Ubisoft a pris les devants en annonçant d'ores et déjà que la prochaine édition de son populaire jeu de danse Just Dance sera offerte sur cette future console de Nintendo, pour l'instant connue sous le nom de code « NX », l'an prochain.

Aucun autre éditeur occidental n'a pour l'instant annoncé quoi que ce soit d'autre pour la NX.

LE CHANT DU CYGNE ?

Le président d'Ubisoft, Yves Guillemot, est un personnage relativement populaire dans l'univers du jeu vidéo et il faut se demander s'il n'effectuait pas hier sa dernière présentation au nom de son entreprise devant la foule de l'E3. Ubisoft, rappelons-le, fais l'objet d'une tentative de prise de contrôle de la part de Vivendi.

Sans directement y faire allusion, M. Guillemot a d'ailleurs conclu la conférence de presse d'Ubisoft avec un court discours dont le message était assez clair : pour être efficaces, les créateurs de jeux vidéo doivent être libres.

M. Guillemot et ses frères ont déjà fait valoir qu'une éventuelle mainmise de Vivendi enchaînerait les créateurs.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer