Source ID:; App Source:

Apple Watch: des détails, mais pas de surprise

Le PDG d'Apple, Tim Cook.... (Photo Eric Risberg, AP)

Agrandir

Le PDG d'Apple, Tim Cook.

Photo Eric Risberg, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Glenn CHAPMAN
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

On croyait qu'Apple s'était peut-être gardé une carte en main en présentant l'Apple Watch, en septembre dernier. Ce n'était finalement pas le cas.

Live Blog Apple Watch: le dévoilement

Le premier produit complètement nouveau d'Apple depuis l'iPad en 2010 sera disponible en rien de moins que 38 modèles différents, question de cibler toutes les personnalités et, surtout, toutes les bourses. Les ordinateurs portables de la gamme MacBook et l'Apple TV ont aussi fait l'objet d'annonces hier par l'entreprise la plus riche du monde.

PAUVRES CANADIENS

Apple avait annoncé en septembre dernier que le modèle le plus abordable coûterait 349 dollars américains. Malheureusement pour les consommateurs canadiens, convertis en dollars d'ici, les six derniers mois d'évolution du taux de change ont fait passer ce prix d'environ 385$ aux 449$ actuels. Le Canada fait toutefois partie des neuf premiers pays où sera lancée la montre dès le premier jour. Il y a deux dates à retenir: le 10 avril, soit la date du début des précommandes et de séances de démonstrations en magasins; le 24 avril, soit la date de livraison des précommandes et début de la disponibilité en magasins

ÉLÉMENTS DISTINCTIFS

Le marché des montres intelligentes s'est rapidement encombré au cours des derniers mois, même si personne n'y a obtenu de grand succès. L'Apple Watch se distinguera principalement de ses prédecesseures de quatre façons:

> L'utilisation d'une roulette latérale comme élément d'interaction important

> La vaste sélection de modèles

> La possibilité de l'utiliser pour des paiements sans contact, aux États-Unis seulement pour le moment

> Un système de communication rapide basé sur le toucher

LES APPLICATIONS

Le succès ou l'échec de l'Apple Watch risque fort de passer par les applications qui seront, ou non, développées pour elles. Le succès de l'iPhone et de l'App Store procure à Apple un énorme capital de crédibilité et d'attraction à ce chapitre. Hier, Apple a notamment fourni en exemple une application de la chaîne hôtelière W permettant d'éviter l'étape de l'enregistrement et de déverrouiller sa porte de chambre avec la montre, une autre pour y recevoir une copie de son billet d'avion et un code numérique pour franchir les guérites, une autre pour commander une voiture Uber puis une dernière qui permettait de voir et ouvrir en temps réel une porte de garage, à distance. Une section spéciale de l'App Store sera consacrée aux applis pour l'Apple Watch

LA SANTÉ

Comme des centaines d'autres gadgets récents conçus pour être portés au bras, l'Apple Watch intègre des fonctions liées à l'exercice physique. Elle est ainsi équipée d'un moniteur de fréquence cardiaque et d'un accéléromètre, mais se fie à l'iPhone pour la position GPS et la connectivité WiFi. Les coureurs qui souhaitaient s'en servir pour éviter de devoir transporter leur téléphone vont être déçus. La montre surveillera aussi l'activité quotidienne de ses utilisateurs, comme leur nombre de pas, et leur suggérera des objectifs compatibles avec leur mode de vie.

PILE ET PRÉREQUIS

Les utilisateurs d'appareils Android, BlackBerry, Windows Phone ou même d'un iPad ne pourront pas utiliser l'Apple Watch. Il faut un iPhone, et un récent: l'iPhone 5 est le plus ancien des modèles compatibles. Il faudra aussi télécharger la plus récente édition du système d'exploitation d'Apple, la version 8.2, rendue disponible hier. Le nerf de la guerre dans le cas des montres intelligentes, c'est la durée de vie de la pile. Hier, l'entreprise a annoncé que son appareil pourrait soutenir une utilisation de 18 heures, jugée suffisante pour franchir la journée. Il faudra attendre les premiers véritables essais pour valider cette affirmation.

NOUVEAUX ORDINATEURS

Apple a aussi mis à jour hier sa gamme d'ordinateurs portatifs MacBook. Les éditions Pro et Air ont été actualisées, tandis qu'on a introduit un nouveau modèle, nommé simplement «MacBook», encore plus mince que la version Air et équipé d'un écran «Retina». L'une des caractéristiques les plus significatives de ce nouveau modèle est l'inclusion d'un seul et unique port, à la norme USB-C. Celui-ci pourra servir à la fois pour la recharge de la batterie, le transfert d'informations ou la recopie vidéo. Le nouveau modèle est dispendieux, avec un prix de départ de 1549$ au Canada. L'entreprise a aussi annoncé une réduction de prix de son Apple TV, qui passe de 109$ à 89$ au Canada.

EN BOURSE

Les investisseurs ont suivi attentivement la conférence d'Apple, qui débutait à 13h, heure de l'Est. Après un long préambule, le titre s'est légèrement emballé pendant la présentation du nouvel appareil MacBook, vers 13h30, puis est redescendu assez abruptement pendant la présentation de la montre, qui s'est conclue vers 14h45.

LES ANALYSTES

Le menu de la conférence d'Apple n'a surpris personne, surtout les portions touchant l'Apple Watch. Outre le prix et la date de disponibilité, tout avait presque déjà été dit le 9 septembre dernier ou depuis. L'analyste Aaron Rakers, de la firme Stifel, a ainsi indiqué dans une note publiée après l'événement maintenir sa prévision de 11,8 millions d'unités vendues et de revenus de 5,6 milliards pour l'année 2015. Chez Cantor Fitzgerald, l'analyste Brian White semble plus optimiste avec des ventes prévues de 20,6 millions d'unités dans la première année de disponibilité. «Nous croyons que l'Apple Watch enregistrera les meilleures ventes de première année de l'histoire d'Apple pour un produit dans une nouvelle catégorie, devant l'iPad et ses 19,5 millions d'unités.»

APPLE WATCH SPORT

La gamme la moins dispendieuse compte 10 modèles, soit cinq couleurs de bracelet en polymère et deux tailles de boîtier en aluminium. Son prix est de 449$ pour un boîtier de 38 mm ou de 519$ pour un boîtier de 42 mm.

APPLE WATCH

La gamme intermédiaire est la mieux garnie, avec 20 modèles différents. Tous les boîtiers sont en acier inoxydable. Certains modèles ne sont disponibles que dans l'une ou l'autre taille et c'est essentiellement le choix du bracelet qui fait osciller le prix entre 699$ et 1459$.

APPLE WATCH EDITION

Apple met le pied sur le terrain de jeux de Rolex et d'autres vendeurs de produits de luxe avec huit modèles en or 18 carats, jaune ou rose, dont le prix de départ est de 13 000$.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer