Le Napster du cinéma est né

Le nouveau logiciel Popcorn Time fait trembler le... (Capture d'écran du site web de Popcorn Time)

Agrandir

Le nouveau logiciel Popcorn Time fait trembler le Tout-Hollywood et Netflix en offrant aux utilisateurs de visionner à la maison les nouveaux films encore sur les écrans de cinéma.

Capture d'écran du site web de Popcorn Time

Hollywood a un nouvel ennemi, qui pourrait aussi inquiéter des services comme Netflix ou l'iTunes Store d'Apple. Popcorn Time, un logiciel gratuit conçu par une vingtaine de développeurs anonymes, semble toutefois déjà engagé dans une lutte pour sa survie.

«Pire cauchemar de Hollywood» et «Netflix pour les pirates» sont deux expressions très utilisées dès qu'il est question de Popcorn Time, un nouveau logiciel qui alimente de plus en plus les discussions depuis quelques jours.

Les références à Napster, le logiciel d'échange de fichiers musicaux paru en 1999 qui a irrémédiablement secoué l'industrie musicale, ne sont jamais bien loin non plus.

Utilisation simplifiée

Popcorn Time s'appuie sur le protocole d'échange de fichiers BitTorrent, déjà très populaire auprès des amateurs de musique, films et logiciels piratés.

Il retient cependant l'attention parce qu'il y ajoute plusieurs éléments simplifiant son utilisation, notamment une interface visuelle rappelant celles de Netflix, de l'iTunes Store ou des services de vidéo sur demande de Vidéotron et Bell.

Cette interface facilite aussi l'obtention d'une copie de qualité des fichiers téléchargés, renseigne l'utilisateur sur la présence ou non de sous-titres et lance la lecture du fichier presque immédiatement, à même le logiciel. Les films téléchargés sont supprimés de l'ordinateur après visionnement.

Le menu compte plusieurs catégories. La section «Populaire» inclut même des films toujours à l'affiche dans les salles de cinéma.

Fait à noter, comme pour n'importe quel autre logiciel basé sur le protocole BitTorrent, ses utilisateurs servent aussi de point de dissémination pour les fichiers qu'ils ont déjà téléchargés.

Disponible pour les ordinateurs Windows, Mac et Linux, Popcorn Time a rapidement gagné en popularité au cours des derniers jours. Peut-être trop. Le site d'hébergement de fichiers Mega, qui rendait disponible l'installateur du logiciel sur ses serveurs, l'a retiré hier matin, sans fournir d'explication.

Il est toutefois réapparu au cours de l'après-midi, toujours sans explication. On ignore donc si l'hébergeur répondait à une demande légale.

Difficile à éradiquer

Peu importe sa disponibilité par des canaux «officiels», il semble cependant acquis qu'il sera très difficile pour l'industrie du cinéma et de la télévision de complètement éradiquer Popcorn Time.

Non seulement est-il susceptible de réapparaître à tout endroit à tout moment, mais encore il a été développé selon les principes du logiciel libre. Le code informatique qui le constitue est donc lui aussi accessible.

Poursuites judiciaires

Les utilisateurs de Popcorn Time, eux, ne bénéficient pas de la même protection et s'exposent à des poursuites judiciaires dans la mesure où ils l'utilisent pour télécharger des contenus protégés par le droit d'auteur.

Les créateurs du logiciel mettent d'ailleurs les utilisateurs en garde, tant sur leur site web qu'à l'ouverture du logiciel, en français: «Popcorn Time télécharge les films en utilisant des torrents, qui peuvent ne pas être légal (sic) dans votre pays. Nous ne sommes pas responsable (sic) des problèmes qui peuvent survenir, assurez-vous de bien comprendre nos conditions générales avant d'utiliser l'application.»




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer