Le groupe informatique américain Microsoft a annoncé jeudi avoir écoulé à plus de 200 millions d'exemplaires son système d'exploitation Windows 8, qui était censé lui faire rattraper son retard dans le mobile, mais a reçu un accueil mitigé.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Windows 8 a dépassé les 200 millions de licences vendues, et nous restons sur une bonne dynamique», a indiqué à l'AFP une porte-parole du géant des logiciels.

Elle a précisé que ce nombre comprenait à la fois les mises à jour opérées directement par les consommateurs et les licences achetées par des fabricants de tablettes et de PC. Ces derniers n'ont donc pas forcément été vendus.

Le montant exclut en revanche les achats de licences par des entreprises, qui représentent une grosse partie de ses clients, mais sur lesquels le groupe traditionnellement ne divulgue pas de chiffres détaillés.

Windows 8, qui «réinventait» l'un des logiciels vedettes de Microsoft pour l'adapter en particulier aux écrans tactiles des tablettes, était sorti fin octobre 2012.

La barre des 100 millions de licences avait été franchie six mois plus tard, soit un rythme similaire à celui enregistré lors de la version précédente, Windows 7, quelques années plus tôt. Certains analystes avaient toutefois remarqué à l'époque que le marché avait entretemps changé, avec beaucoup plus d'appareils et de concurrents.

Windows 8 n'a pas réussi à endiguer la crise sur le marché du PC, dont les ventes ont accéléré leur recul en 2013 (-10% selon le cabinet de recherche IDC) après déjà une mauvaise année 2012.