• Accueil > 
  • Techno > 
  • Actualités 
  • > Sony et Panasonic ont cessé de développer des télévisions OLED ensemble 
Source ID:; App Source:

Sony et Panasonic ont cessé de développer des télévisions OLED ensemble

D'après des analystes, Sony et Panasonic auraient rencontré... (Photo Jae C. Hong, AP)

Agrandir

D'après des analystes, Sony et Panasonic auraient rencontré plus de difficultés que prévu pour réduire les coûts de conception et de production des télévisions OLED.

Photo Jae C. Hong, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Les deux géants japonais de l'électronique Sony et Panasonic ont cessé leur coopération dans le domaine des télévisions à écran organique électro-luminescent (OLED ou OEL), a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de Sony.

«L'accord entre les deux entreprises était valide jusqu'à la fin 2013», a-t-il expliqué.

La coopération a pris fin naturellement à cette date sans être renouvelée «et les deux groupes vont continuer chacun de leur côté les travaux sur ces écrans en utilisant les résultats obtenus en commun», a-t-il poursuivi.

D'après des analystes, Sony et Panasonic auraient rencontré plus de difficultés que prévu pour réduire les coûts de conception et de production des télévisions OLED, et ils préfèrent affecter davantage de ressources aux technologies matures comme les cristaux liquides (LCD) qui continuent d'évoluer avec le format très haute définition 4K puis ultérieurement 8K.

La collaboration Sony/Panasonic, parfois qualifiés d'éternels rivaux, avait débuté mi-2012. Il s'agissait de mettre en commun leurs savoir-faire respectifs dans les techniques de façonnage des écrans OEL sur lesquels ils travaillaient séparément depuis plusieurs années.

Ils pensaient notamment exploiter des technologies dérivées de l'impression pour répartir les matériaux électroluminescents sur les substrats, un moyen à haut rendement censé permettre de fabriquer des télévisions OEL à prix raisonnable.

Leur association devait accélérer les travaux pour être en mesure de proposer le plus rapidement possible, chacun sous leur propre marque, des modèles susceptibles de concurrencer ceux que les compétiteurs de Corée du Sud, Samsung Electronics et LG Electronics, ont déjà mis sur le marché.

En 2008 déjà, le groupe Panasonic (alors encore appelé Matsushita) prévoyait d'importantes ressources consacrées à la technologie OLED et Sony produit depuis plusieurs années des écrans OEL de moyenne taille pour des applications professionnelles.

L'ex-champion des télévisions à tube cathodique Trinitron avait de plus été en 2007 le premier au monde à commercialiser un téléviseur utilisant la technologie OEL jusqu'alors cantonnée aux petits afficheurs de baladeurs ou téléphones portables. Le prix de cette télévision dont la diagonale ne dépassait pas 28 centimètres était faramineux, mais Sony avait aussi dans ses laboratoires un modèle de 70 cm.

Après avoir fait cause commune, Panasonic et Sony étaient ensuite parvenus à créer un large prototype de télévision OLED au format 4K dont ils semblaient fiers. La production de masse aurait toutefois buté sur les coûts.

Les écrans OLED ou OEL, constitués de matériaux qui s'illuminent au passage d'un courant, offrent un rendu lumineux et colorimétrique homogène, avec un excellent contraste.

Ils sont en outre plus fins et moins énergivores que les modèles à plasma ou cristaux liquides car ne nécessitant pas de système de rétroéclairage. Ils peuvent de surcroît être flexibles en cas d'utilisation d'un substrat souple en matière plastique.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer