Le gouvernement américain envisage d'alléger les restrictions sur l'utilisation des téléphones cellulaires lors du décollage et de l'atterrissage des avions.

Publié le 21 juin 2013
Joan Lowy ASSOCIATED PRESS

Un comité consultatif de l'industrie devait présenter, le mois prochain, des recommandations à l'Administration fédérale de l'aviation (FAA) sur le relâchement des normes entourant les appareils électroniques, mais cette dernière affirme que la date limite a été reportée à septembre.

Dans une déclaration transmise par voie de communiqué, l'agence mentionne que les membres du comité avaient demandé une prolongation pour compléter l'évaluation visant à déterminer s'il était sécuritaire d'éliminer les restrictions.

La FAA est sous pression du public et du pouvoir politique pour aller de l'avant en ce sens, alors que davantage de gens utilisent des liseuses numériques, des lecteurs de musique et de vidéo, des téléphones intelligents, ainsi que des ordinateurs portables. L'usage d'appareils électroniques est interdit lorsque les avions se trouvent sous une hauteur de trois kilomètres, par peur qu'ils ne provoquent des interférences électromagnétiques avec des systèmes essentiels des appareils.