Google teste actuellement des voitures qui se conduisent seules. Elles présentent plusieurs avantages: elles respectent les limites de vitesse, n'appuient pas sur l'accélérateur au feu jaune et n'ont pas de sentiment!

LA PRESSE

Mais des experts réunis en Californie la semaine dernière ont fait état des problèmes que pourraient présenter de telles voitures si elles sont un jour commercialisées.

Qu'arrivera-t-il par exemple si une voiture de police veut intercepter la voiture qui se conduit seule? À une intersection, comment le système informatique de l'automobile pourra-t-il percevoir que le conducteur de la voiture qui doit céder le passage n'a aucune intention de respecter le code de la route?

Google a beau se vanter que ses voitures ont parcouru plus de 320 000 kilomètres sans faire d'accident, plusieurs questions restent en suspens, comme rapporte le New York Times.