Source ID:; App Source:

YDreams : des produits interactifs au quotidien

L'entreprise portugaise YDreams s'est spécialisée dans la création de produits... (Photo: Ydreams.com)

Agrandir

Photo: Ydreams.com

Lévi Fernandes
Agence France-Presse
Monte Caparica

Un T-shirt qui change de couleur, un damier apparaissant sur une table en verre ou un emballage en carton animé : l'entreprise portugaise YDreams s'est spécialisée dans la création de produits «interactifs» qu'elle espère bientôt voir commercialiser.

Créé en 2000 par un professeur et un petit groupe d'étudiants sur le campus de l'Université des sciences de Lisbonne à Monte de Caparica (banlieue sud), YDreams compte aujourd'hui 150 salariés au Portugal et des filiales à l'étranger, notamment en Espagne et au Brésil.C'est en 2007 que naît le projet «YInvisible». L'idée est de développer avec des partenaires «des produits interactifs innovants sur des supports traditionnels, à des coûts réduits, avec une consommation d'énergie minimale et sans avoir recours à des ordinateurs», explique la chercheuse portugaise Ines Henriques.

L'initiative, qui bénéficie de fonds publics, «est partie de YDreams qui a proposé ce projet à des partenaires qui ont tout de suite été très enthousiastes», précise Mme Henriques. Parmi ces partenaires, figurent notamment le leader mondial de la fabrication de bouchons de liège, Corticeira Amorim, le papetier Portucel ou encore le groupe diversifié Sonae.

«Et le partenariat n'est qu'à ses débuts. A l'avenir, ils pourront également nous proposer des idées qu'ils aimeraient voir développer dans nos laboratoires», ajoute-t-elle.

Le T-shirt qui change de couleur ou sur lequel apparaissent des images, «grâce à l'interaction de l'utilisateur» à travers «des moyens très différents pouvant aller du simple bouton aux senseurs de mouvements», est l'un des prototypes phares de ce projet.

Ce T-shirt «est composé de matériaux électrochromiques pouvant agir sur la couleur d'un support la faisant passer de l'état invisible à l'état visible grâce à l'action d'un courant électrique de faible voltage (environ 1,5 volt)», explique la jeune chercheuse.

Outre le tissu, les déclinaisons possibles sont multiples, selon elle. En plus de la couleur, cette technologie peut s'appliquer au texte, à l'image et aux graphiques sur des supports très différents comme le papier, les emballages, le mobilier, le liège, le plastique, le bois ou encore le verre.

Pour Antonio Camara, président et fondateur de YDreams à son retour des Etats-Unis en 1999 où il a enseigné pendant un an au Massachusetts Institute for Technology (MIT), ces produits pourraient avoir des débouchés commerciaux «dans une centaine de pays».

YDreams est principalement détenue par Es Tech Ventures, une filiale de la banque portugaise BES, et la société américaine Herrick Partners. Outre ses activités de recherche, elle développe des produits dans le domaine de la publicité interactive pour des groupes comme Coca, le groupe de télécommunications mobile Vodafone ou la banque Barclays.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer