Source ID:; App Source:

Le Royaume-Uni «poke» Facebook

D'après BBC
Technaute.ca

L'autorité britannique chargée de la protection des données personnelles veut savoir ce que le réseau social fait des informations de ses membres, une fois leur compte désactivé.

Facebook devra répondre aux questions de l'Information Commissioner's Office (ICO), l'organisme britannique chargé de protéger l'accès et l'utilisation des données personnelles, indique le site Internet de la BBC.

Une enquête a été lancée après une plainte formulée par un utilisateur britannique du réseau social, qui n'arrivait pas à supprimer complètement son profil, même après avoir désactivé son compte.

Actuellement, les utilisateurs souhaitant supprimer leur profil du site doivent désactiver leur compte.

Cependant, les informations demeurent sur les serveurs de Facebook, même si ils ne sont plus accessibles. Cela permet une éventuelle réactivation du compte plus tard.

Le site américain affirme qu'il n'utilise pas d'information provenant de comptes désactivés.

Pour supprimer la totalité du contenu de leur compte, les membres du réseau doivent se connecter au site et effacer une à une chaque information.

Pour l'ICO, les organisations ne devraient pas conserver les données plus que nécessaire, ce à quoi Facebook répond qu'il les conserve mais ne les utilise pas.

L'ICO souhaite renforcer l'information donnée aux membres lors de l'ouverture de leur compte, afin qu'ils sachent ce qu'il advient de leurs données une fois mises en ligne.

À lire aussi:

Réseautage et vie privée




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer