Source ID:; App Source:

AMD aggrave ses pertes en 2007

AFP
New York

Le fabricant de puces Advanced Micro Devices (AMD), numéro deux mondial des microprocesseurs, a publié jeudi une lourde perte pour l'année 2007, aggravée par rapport à celle de 2006, en raison d'une lourde provision liée à l'acquisition d'ATI.

AMD a accusé une perte nette de 3,37 G$ US en 2007, contre une perte de 166 M$ en 2006, qui tient en partie à une provision de 2 G$ sur l'année, liée à l'amortissement des actifs d'ATI Technologies, fabricant canadien de puces graphiques acquis par AMD en juillet 2006 pour 5,4 G$.

Sur le seul quatrième trimestre, la perte nette revient à 1,77 G$, ou 3,06 $ par action, contre une perte nette de 576 M$ à la même période de 2006. C'est son 5e trimestre consécutif de pertes.

AMD a dû inscrire une provision de 1,67 G$ au cours du trimestre sous revue, toujours liée à ATI, revenant à 2,89 $ par action.

Hors exceptionnels, la perte trimestrielle revient à 0,17 $ par action, mieux que la perte de 0,36 $ par action envisagée par le marché.

Les revenus d'AMD sont en revanche en deçà des attentes des analystes: le groupe affiche au quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 1,77 G$, en hausse de 8% sur un an, et de 6,01 G$ sur l'exercice tout entier, en hausse de 6%.

À la Bourse de New York, l'action AMD grappillait 0,16% à 6,35 dollars après ces résultats, lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Le marché tablait respectivement sur 1,79 G$ et 6,02 G$.

AMD a indiqué s'attendre à un chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre, un recul qui sera «conforme au recul saisonnier» du début de l'année, peut-on lire dans un communiqué.

Ces résultats surviennent deux jours après que le leader du secteur Intel ait publié un bénéfice net en hausse de 51% pour le quatrième trimestre et en hausse de 38% en 2007, mais exprimé sa prudence pour le début de l'année, en raison du ralentissement économique aux États-Unis.

Revenant sur l'année écoulée et le 4e trimestre, AMD a surtout souligné les résultats hors exceptionnels, mentionnant notamment avoir redressé sa marge au 4e trimestre à 44% contre 36% un an plus tôt, grâce aux livraisons de nouvelles puces et grâce à de meilleurs tarifs de vente. Par comparaison, Intel a dégagé une marge de 58,1% au qautrième trimestre.

AMD n'a pas précisé jeudi quand exactement il compte lancer ses puces quad-core, dont il a reporté l'an dernier le lancement au 1er trimestre 2008 - ce qui a ralenti AMD dans sa course avec Intel.

Par division, les solutions pour ordinateurs affichent au 4e trimestre des revenus en baisse de 5% sur un an à 1,4 G$, sur fond de guerre des prix avec Intel.

La division graphique affiche des revenus de 259 M$s, en hausse de 56% sur un an, et l'électronique grand public de 109 M$, en recul de 9%.

À lire aussi sur LaPresseAffaires.com:

- Intel déçoit les marchés




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer