Source ID:; App Source:

CES: la télévision est toujours bien vivante

Les médias traditionnels ont manifestement peur de l'Internet. Régulièrement, un chroniqueur ou un analyste remet en question l'existence future des journaux, de la radio ou de la télé au profit du grand réseau informatique. Mais ils ont tout faux, car s'il est une tendance qui se dessine dans le monde des technos, c'est que l'Internet ne pourrait vivre sans ces autres médias.

Cette année, il semble que la télévision soit au coeur du phénomène. C'est du moins ce qui ressort des premières heures passées au Consumer Electronics Show (CES), à Las Vegas, où sont regroupés les plus (et les moins) importants fabricants d'appareils électroniques au monde.

Du téléviseur mis en réseau aux films que nous téléchargeons sur nos baladeurs, l'audiovisuel est en effet au coeur de toutes les nouveautés.

D'abord, les grandes marques de téléviseurs continuent à amincir et à maquiller leurs produits. Pioneer, avec son étonnante gamme d'écrans au plasma Kuro; Samsung, qui a dévoilé le nouveau design de ses moniteurs à écran plat, et les autres s'entendent tous sur un point: on n'achète plus un téléviseur simplement parce qu'il est plat, mais aussi parce qu'il a de la gueule.

L'effort mis dans la conception des nouveaux appareils par les ingénieurs de Samsung est manifeste. Sang-Jin Park, président de Samsung, le confirme. «Nous voulions un design élégant qui nous distinguerait des autres marques», dit-il.

Même son de cloche chez Panasonic et LG, qui ont toutes deux présenté des téléviseurs ultraminces, dont la profondeur ne dépasse pas les cinq centimètres.

Il faut qu'on se parle

Plus étonnant encore, cette nouvelle tendance qui consiste à mettre les téléviseurs en réseau.

Hewlett-Packard a vu juste, il y a deux ans, en lançant son téléviseur MediaSmart. Celui-ci se branche à l'Internet et peut diffuser du contenu tiré de sites variés, sans avoir à passer par un ordinateur personnel.

Cette année, c'est au tour de LG, Samsung et Sharp, entre autres, d'en faire autant.

Pour sa part, HP ajoute un récepteur indépendant qu'on branche à tout type de téléviseur, qui fait la même chose.

Même Microsoft se lance dans le bal, en concluant une entente avec MGM et ABC, pour son service Xbox Live et son logiciel Media Center. «On donne accès à des centaines de films et d'émissions de télévision, directement sur un téléviseur, grâce à l'Internet», a expliqué Robbie Bach, directeur de la division divertissement de Microsoft.

Bref, plus que jamais, les appareils électroniques «se parlent entre eux» et échangent du contenu audiovisuel. Des émissions de télé, des films, des clips enregistrés sur son propre caméscope numérique, tout y passe.

Tout ça, naturellement, est grandement facilité par la présence de l'Internet. Mais si son rôle est si important, il est loin de remplacer le contenu télévisuel traditionnel. Bien au contraire, il lui permet d'être plus présent, de différentes façons, sur tous les types d'appareils. Ce n'est donc pas la fin de la télévision.

Le CES 2008 vous intrigue? Suivez l'évolution de cette immense exposition, qui se déroule à Las Vegas, ici-même, sur Technaute.com:

- CES 2008: quoi de neuf en électronique?

- Le CES en photos




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer