Source ID:; App Source:

Un centre de gestion de données souterrain

AFP
Tokyo

Une douzaine de sociétés du secteur de l'informatique ont annoncé mercredi un ambitieux projet de construction au Japon d'un vaste centre de gestion de données souterrain, économe en énergie et ultra-sécurisé, qui sera mis en service au printemps 2010.

Les douze sociétés, emmenées par l'américain Sun Microsystems et la firme japonaise Internet Initiative (IIJ), prévoient de créer une firme commune pour gérer ce projet dont le coût de construction initial est évalué à 45 milliards de yens (matériel compris), soit 388 millions de dollars canadiens.

Ce lieu, empli d'une batterie de puissants serveurs destinés à effectuer des tâches informatiques et stocker des informations pour le compte divers clients professionnels, aura pour particularité de consommer deux fois moins d'énergie que les actuels centres, à capacité équivalente, ont affirmé ses concepteurs dans un communiqué conjoint.

Il sera situé à plusieurs centaines de kilomètres de distance de Tokyo, dans le centre du Japon, afin de minimiser les conséquences pour les entreprises et l'économie du pays en cas de catastrophe naturelle (séisme) dans la capitale, ont-ils souligné.

La place occupée par les équipements sera également réduite, grâce à des nouveaux types d'aménagements spécifiques.

Le refroidissement sera facilité par le fait que le centre sera situé en sous-sol, à 100 mètres de profondeur, et qu'il bénéficiera d'une source d'eau à 15 degrés Celcius.

Sa situation souterraine lui permettra en outre de rester invisible par les systèmes d'observation par satellite, et sa structure sera arrimée de telle sorte à la roche qu'il sera peu vulnérable aux tremblements de terre, selon les données fournies.

La localisation précise de ce futur centre high-tech n'a pas été dévoilée, par mesure de sécurité.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer