Source ID:; App Source:

Même gratuit, l'album de Radiohead est piraté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
D'après Forbes
Technaute.ca

Les fans de Radiohead peuvent télécharger gratuitement le nouvel album du groupe sur son site Internet. Malgré tout, plusieurs ont choisi de passer par les sites de téléchargement de type BitTorrent.

Depuis la semaine dernière, Radiohead offre son nouvel album sur le Web à un prix que les internautes sont libres de fixer. Le groupe accepte toutefois qu'une personne inscrive 0,00 comme prix et qu'elle télécharge l'album tout à fait gratuitement.

Le quotidien britannique The Times rapportait la semaine dernière que le tiers des personnes qui ont téléchargé cet album ont choisi de ne rien payer.

Même en offrant gratuitement l'album, Radiohead n'a pu échapper au piratage. Selon la compagnie Big Champagne, qui recense le téléchargement illégal sur le Web, plus de 240 000 internautes ont téléchargé l'album In Rainbows de sources Bit Torrent le jour de sa sortie.

L'album était téléchargé environ 100 000 fois par jour les journées suivantes, représentant au total, un demi million de téléchargements.

C'est moins que le 1,2 million de fois qu'a été téléchargé l'album sur le site de Radiohead. Mais selon le PDG de Big Champagne, les téléchargements sur les réseaux poste-à-poste («peer to peer») risquent de surpasser les téléchargements faits sur le site de Radiohead.

Eric Garland croit qu'il s'agit d'une question d'habitude.

«Les gens ne connaissent pas le site de Radiohead. Ils connaissent leur site favori de BitTorrent et l'utilisent chaque jour», dit le PDG de Big Champagne.

Professeur de propriété intellectuelle à l'université californienne UCLA, Doug Lichtman croit que plusieurs personnes ont pu voir l'initiative de Radiohead comme un cadeau et se sont sentis plus à l'aise de télécharger l'album d'autres sources gratuites.

Visibilité accrue pour Rdiohead

Malgré tout, Radiohead devrait sortir gagnant du battage médiatique entourant la sortie de son album.

La distribution de l'album sur Internet a fait réagir la maison de disque EMI, notamment dans un mémo qui a circulé à l'interne.

«L'industrie de la musique a depuis trop longtemps été dépendante du nombre de CD vendus. Plutôt qu'adopter la numérisation (…) l'industrie s'est mise la tête dans le sable. Les actions de Radiohead constituent un avertissement auquel nous devrions répondre avec énergie et créativité», écrit Guy Hands, PDG d'EMI.

À lire aussi :

Radiohead: un tiers des fans n'ont rien payé

Radiohead: un album à prix variable




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer