Source ID:; App Source:

Microsoft abandonne l'idée d'un Zune Phone

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Silicon.fr

La firme maintient sa stratégie axée autour d'un système d'exploitation et de services mobiles.

Dans un entretien aux Echos, Pieter Knook, grand manitou du mobile chez Redmond l'affirme haut et fort : «Nous ne lancerons jamais de baladeur avec une fonction téléphone».

Pourtant, début septembre, Mindy Mount, directeur financier de la division divertissement de la firme, déclarait que l'idée n'était pas déraisonnable. Il faut dire que le battage fait autour de l'iPhone commençait sérieusement à agacer Redmond. Des rumeurs de rachat de RIM, le fabricant du célèbre BlackBerry ont même circulé un moment.

Mais Microsoft a pesé le pour et le contre. Et l'éditeur estime que sa stratégie actuelle est la bonne. Car le géant est déjà bien présent dans la téléphonie mobile, bien plus qu'un Apple par exemple. Avec son Windows Mobile 6 (qui intègre les services Live), Microsoft équipe de plus en plus de modèles de téléphones intelligents.

Selon Knook, à la fin juin, Microsoft a équipé 11,5 millions de téléphones intelligents avec son système d'exploitation. L'éditeur compte parmi ses plus gros clients le fabricant de téléphones taïwanais HTC, Hewlett-Packard et les coréens Samsung et LG. L'objectif est de passer à 20 millions d'ici la fin juin 2008.

Apple de son côté vise 10 millions d'iPhones vendus après un an d'exploitation. Un objectif qui fait sourire Knook : «Nos objectifs sont basés sur la réalité alors que ceux d'Apple ne sont que des aspirations. Trois mois après le lancement de l'iPhone aux États-Unis, les ventes sont retombées», explique-t-il au quotidien économique.

Outre son sytème d'exploitation, Microsoft mise également sur les services pour diversifier ses revenus dans le mobile. «Nous travaillons plutôt sur une plate-forme de téléchargement musical pour mobile, un Zune Marketplace pour Windows Mobile, que nous proposerons à tous nos partenaires», ajoute Knook.

Mais le défi sera de taille. Les plates-formes de téléchargement de musique sont pour le moment la chasse gardée des portails des opérateurs mobiles. Et dans le même temps, Nokia, premier fabricant mondial de mobile, va lancer son propre service (Nokia Music Store). Sans oublier les entreprises internet comme MusicStation qui a signé un accord avec Vodafone, premier opérateur européen. Bref, sur ce terrain, Microsoft a du pain sur la planche.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer