Source ID:; App Source:

Facebook : fraude contre le consommateur?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Albany, New York

Un porte-parole du procureur général de l'État de New York, Andrew Cuomo, a indiqué dimanche que le site internet Facebook avait été prévenu qu'il pourrait faire face à une accusation de fraude contre le consommateur pour ne pas avoir été à la hauteur des assurances données afin que ses jeunes abonnés soient davantage à l'abri des prédateurs sexuels que ceux des autres sites du genre.

Jeffrey Lerner a affirmé que les autorités new-yorkaises s'attendaient à ce que le site réagisse de façon immédiate afin d'éliminer les dangers mis à jour par leur enquête.

La semaine dernière, M. Cuomo a annoncé avoir assigné à témoigner l'entreprise gérant le site parce qu'elle n'avait pas réagi à plusieurs «plaintes» faites par des enquêteurs approchés pour avoir des relations sexuelles après s'être présentés comme des abonnés âgés de 12 à 14 ans.

Des responsables du bureau de M. Cuomo ont rencontré des représentants de Facebook, vendredi, après avoir affirmé que le site Internet avait attendu trois jours avant de répondre aux appels et aux courriels des enquêteurs de l'État.

Un représentant de Facebook n'avait toujours pas répondu, dimanche, aux appels téléphoniques et aux courriels lui ayant été adressés par l'agence Associated Press. L'entreprise gérant le site Web a cependant émis la semaine dernière un communiqué dans lequel elle se disait préoccupée par l'affirmation de M. Cuomo selon laquelle des prédateurs sexuels pourraient utiliser le site afin de rencontrer des mineurs.

À lire aussi :

Prédateurs sexuels: laxisme chez Facebook?




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer