Source ID:; App Source:

Intel surprend les marchés

AFP
New York

Le fabricant américain de puces Intel a publié mardi un bénéfice net en forte hausse pour le deuxième trimestre, tiré vers le haut par un gain fiscal et par des ventes en progression.

Intel a enregistré un bénéfice de 1,3 milliard de dollars, en hausse de 44% sur un an.

Par action, le bénéfice revient à 22 cents, et comprend un gain fiscal de 3 cents, a précisé le groupe dans un communiqué. Le marché tablait pour sa part sur un bénéfice de 19 cents par action.

Le chiffre d'affaires a progressé de 8% sur la période, à 8,7 milliards de dollars. Il est supérieur aux 8,5 milliards envisagés par les analystes.

Toutefois, Intel a reconnu avoir fait un peu moins bien qu'attendu côté marge opérationnelle, avec 46,9%. Cette performance décevante est le reflet de la baisse des prix de vente dans les microprocesseurs en raison de la guerre des prix que livre Intel avec son rival AMD.

Intel s'est également dit déçu des ventes de puces «NOR», lesquelles ont également affecté la marge opérationnelle du 2e trimestre.

Toutefois, les volumes de ventes des microprocesseurs sont en nette progression tandis que les puces ont été écoulées dans des volumes «record», selon le groupe.

Le marché recevait froidement ces résultats mardi soir: l'action Intel cédait 3,72% à 25,35 dollars lors des échanges électroniques suivant le clôture de la séance.

Côté prévisions, Intel a donné plusieurs éléments sur ses performances opérationnelles, mais pas en termes de bénéfice net.

Au 3e trimestre, tout comme sur l'ensemble de 2007, Intel devrait dégager une marge opérationnelle de 51%, après 46,9% au 2e trimestre.

Pour la même période, le groupe table sur un chiffre d'affaires compris entre 9 et 9,6 milliards de dollars, et compte inscrire une provision de 150 millions de dollars dans ses comptes pour restructuration, après 82 millions de dollars de dépréciations au deuxième trimestre.

Toujours au troisième trimestre, le groupe compte affecter de 2,7 à 2,8 milliards à ses dépenses en recherche et développement (R&D) et en marketing, bénéficier d'un taux d'imposition moins important que prévu (29% contre 31%), ce qui devrait moins peser sur son bénéfice net. Par ailleurs, Intel compte déprécier des actifs pour 1,1 milliard de dollars, est-il précisé.

Sur l'ensemble de 2007, le fabricant n'a pas donné d'estimation de chiffre d'affaires.

Il table sur des dépenses en R&D de 5,7 milliards, supérieures à une précédente prévision de 5,6 milliards, mais a réduit son enveloppe pour les investissements à 4,9 milliards (contre 5,5 milliards précédemment).

Intel compte en 2007 déprécier pour 4,6 milliards de dollars d'actifs, soit un peu moins que précédemment envisagé (4,8 milliards) en raison du gel de la dépréciation prévue d'une usine fabricant des puces «NOR».




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer