Source ID:; App Source:

Dell vise la grande distribution

AFP
Paris

Dell, deuxième vendeur mondial d'ordinateurs, veut multiplier les accords avec la grande distribution pour renforcer sa présence dans le secteur grand public, a affirmé le PDG du groupe américain Michael Dell dans un entretien publié mardi dans le quotidien Les Echos.

«Au cours des douze prochains mois, nous aurons un nombre assez important de nouveaux partenaires qui seront dédiés au marché grand public», a indiqué le fondateur du groupe, revenu aux commandes le 31 janvier pour redresser les ventes.

Dell avait annoncé le 24 mai qu'il abandonnait son modèle de distribution exclusivement sur internet et a démarré depuis le 10 juin la vente dans 3500 hypermarchés Wal-Mart aux Etats-Unis et au Canada.

«Cet accord constitue un premier pas, mais sera suivi de nombreux autres afin d'étendre notre réseau de distribution sur les principaux marchés du monde. Dell va multiplier les accords avec les grands distributeurs», a précisé Michael Dell au quotidien économique.

En France, le géant de l'informatique a une part de marché de 27% dans le secteur professionnel et seulement de 3% dans le grand public, a souligné son fondateur.

«Nos activités PME et grand public étaient jusqu'ici réunies dans une même structure, mais les produits étaient banalisés et identiques pour les deux cibles», a -t-il indiqué, ajoutant que dans les mois à venir Dell allait «sortir des produits différents et spécifiquement destinés à ces deux marchés».

«Plus nous aurons de points de vente, mieux ce sera», a-t-il souligné, précisant tabler en 2007 sur un chiffre d'affaires de 60 milliards de dollars. Selon M. Dell, «il devrait se vendre 260 millions de PC dans le monde cette année, soit le plus grand nombre jamais atteint».

Au 4e trimestre de son exercice 2006-2007 (clos fin janvier), Dell a vu ses ventes chuter de 5,2% et son bénéfice reculer de 33%, surtout à cause d'un recul de 18% des ordinateurs de bureau.

Face à ces mauvais résultats, le groupe a annoncé fin mai qu'il allait supprimer environ 10% de ses effectifs, soit jusqu'à 8800 personnes sur les 88.100 qu'il emploie actuellement.

Pour redresser la barre - l'action a fondu de 53% depuis 18 mois et le groupe a perdu la première place mondiale cédée à HP - le PDG de Dell a précisé mettre «l'accent sur les secteurs où nous sommes encore pas ou peu présents».

L'américain compte notamment développer les activités de services qui sont passées «de moins de 2 milliards de dollars à 6 milliards de dollars aujourd'hui», selon Michael Dell.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer