Source ID:; App Source:

Apple écolo: Greenpeace se réjouit, mais...

L'organisme environnemental Greenpeace applaudit la décision d'Apple de devenir une entreprise plus verte, mais l'enjoint à en faire davantage.

Dans une lettre publiée hier sur le site Internet d'Apple, Steve Jobs détaillait les plans de l'entreprise pour rendre ses produits plus écologiques et moins polluants.

Greenpeace applaudit la décision d'Apple d'éliminer d'ici 2008 les retardateurs de flammes et le polychlorure de vinyle (PVC) de ses produits.

«Cette décision surpasse Dell et d'autres manufacturiers d'ordinateurs qui promettent de les éliminer d'ici 2009. Way to go Steve!», écrit Greenpeace dans un communiqué.

Mais l'organisme informe Apple que plus d'efforts doivent être faits, notamment en matière de recyclage des vieux ordinateurs.

Apple doit offrir le recyclage de ses appareils à l'extérieur des États-Unis et cesser d'envoyer ses vieux produits dans les dépotoirs des pays en voie de développement, dit Greenpeace.

«Apple (…) doit s'assurer que les travailleurs et les enfants de l'Asie et de plusieurs pays en voie de développement ne font plus face aux menaces à la santé et à l'environnement posés par les déchets de l'industrie technologique», écrit l'organisme.

Greenpeace talonne Apple depuis plusieurs années pour que l'entreprise rende ses produits plus écologiques. Au moins d'avril, l'organisme a classé Apple en dernière place dans son palmarès des entreprises les plus écologiques.

Des militants de Greenpeace se retrouvaient souvent devant le siège social d'Apple et les événements organisés par l'organisme pour manifester.

À lire aussi :

Steve Jobs promet des Mac plus verts

Apple, cancre du classement Greenpeace

MacExpo: Greenpeace mis à la porte




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer