Source ID:; App Source:

iPhone : Steve Jobs était le patron

Au cours des deux années précédent le lancement de l'iPhone, Steve Jobs a eu maintes discussions avec le fournisseur de services de téléphonie mobile Cingular au sujet de l'appareil. Mais c'est Apple qui dictait les règles du jeu.

C'est ce que rapporte le Wall Street Journal, qui révèle quelques-unes des tractations qui ont eu lieu entre Apple et Cingular et qui ont mené à l'annonce officielle de janvier, lors de laquelle Steve Jobs a montré le téléphone doublé d'un iPod et d'un navigateur Internet.

En temps normal, les fournisseurs de services sans fil ont leur mot à dire dans la conception d'un nouveau téléphone cellulaire.

Mais dans ce cas, le quotidien new-yorkais affirme que c'est Apple qui a tiré les ficelles du début à la fin.

À preuve, le chef de la direction de Cingular, Stan Sigman, a eu droit à une démonstration de l'iPhone quelques semaines seulement avant son lancement. C'est Steve Jobs lui-même qui serait allé à Las Vegas lui montrer en décembre dernier.

Selon le Wall Street Journal, seulement trois haut dirigeants de Cingular ont vu l'appareil avant le lancement.

Cingular sera pourtant le seul fournisseur à offrir l'appareil aux États-Unis.

Les employés de Cingular qui ont travaillé sur ce projet ont été séparés en petites équipes, chacune d'entres elles ne sachant pas ce que les autres faisaient.

Les employés devaient parler du projet en utilisant des noms de code, de manière à ne pas faire référence à Apple.

Apple aurait formé une petite équipe chargée de l'iPhone, qui se serait rapidement transformée en une équipe comprenant une centaine de personnes.

Steve Jobs aurait quant à lui travaillé de concert avec Jonathan Ive, le designer à qui l'on doit le look du iPod.

Cingular se serait engagé à ne pas inscrire sa marque sur l'iPhone et à partager avec Apple une partie de ses revenus mensuels générés par les abonnés.

Par ailleurs, Apple a exigé que l'iPhone ne soit disponible que dans les boutiques Cingular et les Apple Store, de même que sur les sites Web des deux compagnies. Les Best Buy et autres Circuit City ne pourront vendre l'appareil en magasin.

Apple souhaite vendre dix millions d'iPhone d'ici 2008.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer