Source ID:; App Source:

Kryptiva sécurise les courriels

Gilles Fisette
La Tribune

Une jeune entreprise sherbrookoise, Kryptiva, pense avoir mis au point un système de sécurité informatique aussi simple et convivial qu'efficace pour la gestion des courriels et des pourriels dans les entreprises.

Ce système, rapporte le président de l'entreprise, Karim Yagh- mour, est présentement testé dans une douzaine d'entreprises-témoins. Cette période de test prendra fin dans quelques semaines et c'est à ce moment-là que le produit pourra être disponible.

C'est en 2003 que ce détenteur d'une maîtrise en génie informatique de l'École Polytechnique de Montréal a commencé à travailler sur ce produit. Kryptiva a été créée pour sa part en 2005. Une première version du système a été mise au point à l'été 2005. La version actuelle a été arrêtée il y a quelques mois.

«Il existe déjà des systèmes de sécurité mais ils sont lourds. Ils nécessitent que l'expéditeur et le destinataire les aient installés dans leur système informatique. Aussi, ce sont souvent de grandes entreprises et leurs principaux fournisseurs qui en profitent», explique M. Yaghmour.

Il ajoute que Kryptiva a réussi à développer un produit qui, jusqu'à maintenant, ne montre aucune faille. Il est également très simple d'utilisation et ne nécessite pas de changement de structures informatiques chez l'utilisateur. Son déploiement peut également être graduel.

«Sans un système de sécurité, une entreprise ne peut contrôler l'intégrité des courriels qu'elle expédie et reçoit. Elle ne peut être sûre si ce courriel provient bien de l'expéditeur affiché et s'il n'a pas été altéré en cours de route. Kryptiva touche à trois problèmes: elle solutionne les problèmes des pourriels; elle sécurise les courriels entre l'expéditeur et le destinataire; elle permet au destinataire de s'assurer de l'origine du courriel», a expliqué M. Yaghmour.

Une fonction permet également de crypter le message et d'en donner la clé seulement au destinataire.

Kryptiva embauche présentement une dizaine de personnes, principalement des diplômés en génie informatique de l'Université de Sherbrooke.

«Si j'ai choisi Sherbrooke, c'est principalement à cause de sa qualité de vie», a dit M. Yaghmour.

Le système mis au point par Kryptiva ne sera pas disponible en vente libre. Les entreprises intéressées devront plutôt faire affaires directement avec ce fournisseur. Selon M. Yaghmour, le marché visé par Kryptiva est fort vaste et englobe, à titre d'exemple, les institutions financières, la pharmacologie, les entreprises reliées à la sécurité et la défense, les entreprises qui doivent se soucier de protection intellectuelle ou légale.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer