Source ID:; App Source:

Recours collectif déposé contre Dell

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Munger, Presse Canadienne
La Presse

Le numéro un de la fabrication d'ordinateurs Dell est visé par une demande de recours collectif au Québec pour ne pas avoir suffisamment garanti l'un de ses produits.

Avec l'aide de l'organisme Options consommateurs, Michel Labrecque dépose une demande en Cour supérieure pour obtenir l'autorisation d'un recours collectif.

Des défauts de fabrication auraient affligé l'ordinateur portable Dell Inspiron 5150 qu'a acheté M. Labrecque en 2004 pour 2413 $. La carte maîtresse aurait été défectueuse, nécessitant un remplacement.

Dell aurait refusé de remplacer la carte, M. Labrecque déboursant 400 $ pour faire réparer l'ordinateur.

Rappelons que la loi exige qu'une garantie couvre un bien pour une qualité et une durabilité proportionnelles au prix payé.

Jugeant que des milliers de consommateurs peuvent avoir été pénalisés, Option consommateurs et Michel Labrecque se tournent donc vers les tribunaux.

La poursuite exige le remboursement de sommes payées pour des réparations, une garantie supplémentaire d'un an pour couvrir les vices cachés, 200 $ à titre de dommages-intérêts et 100 $ à titre de dommages exemplaires.

La poursuite rappelle qu'aux États-Unis, un recours portant sur trois vices cachés pour le même ordinateur portable a été réglé au profit de 375 000 personnes.

Plus précisément, la carte maîtresse et la source d'alimentation s'usaient trop vite et le système de ventilation n'évacuait pas la chaleur produite par l'appareil.

«Il serait équitable qu'un règlement de cette nature puisse s'appliquer en faveur des consommateurs québécois», dit Jean-Pierre Fafard, du cabinet Sylvestre Fafard Painchaud, procureurs dans ce recours collectif.

Recours semblable en Ontario

Par ailleurs, une poursuite semblable a été déposée en Ontario au nom des Canadiens qui possèdent certains modèles d'ordinateurs portables Inspiron.

En raison du défaut de conception évoqué, les ordinateurs en question sont susceptibles de chauffer et leur carte mère peut cesser de fonctionner prématurément, selon le texte de la poursuite en recours collectif, déposée en Cour supérieure de l'Ontario avec Thad Griffin, de Aurora, en Ontario, en tant que plaignant principal.

M. Griffin prétend également que le fabricant était au courant ou aurait dû être au courant des problèmes inhérents à la conception des bloc-notes, mais qu'il a néanmoins vendu, mis en marché et distribué ces appareils au Canada.

À lire aussi:

Chauds, les portables!

Un portable Dell victime d'autocombustion




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer