Source ID:; App Source:

iPhone: Cisco poursuit Apple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Las Vegas

À peine lancé, le téléphone d'Apple iPhone est menacé de devoir changer de nom, le groupe Cisco, propriétaire de la marque, ayant déposé plainte mercredi en demandant au juge d'interdire immédiatement le recours à cette appelation.

Cisco a déposé plainte dès le lendemain de la présentation en grande pompe par le patron d'Apple, Steve Jobs, de ce nouveau téléphone qui peut surfer sur internet et doté d'un baladeur vidéo.

Depuis plusieurs années, le nom d'«iPhone» circulait parmi la presse et les analystes comme le futur nom du téléphone-baladeur d'Apple, nom qui rappelle le baladeur iPod, grand succès commercial, et son site de musique iTunes.

Mais Cisco, propriétaire de la marque iPhone et qui depuis décembre commercialise des téléphones sous ce nom, a souligné mercredi qu'il ne comptait pas y renoncer, expliquant qu'il n'avait jamais répondu positivement aux demandes réitérées d'Apple pour l'utiliser.

En fait, les deux groupes ont négocié intensément ces dernières semaines et jusqu'à lundi dans la nuit, à la veille de la présentation de Steve Jobs, pour conclure un accord sur l'utilisation du nom iPhone. Mais quand M. Jobs est monté sur scène, rien n'était encore signé.

Pourtant, juste après le discours de M. Jobs, Cisco voulait encore croire l'affaire conclue. Dans un communiqué mardi sur son site internet, il expliquait: «nous croyons qu'avec cette annonce, Apple avait l'intention d'accepter les termes du document final de lundi soir, et nous nous attendons à recevoir un accord signé aujourd'hui».

Mais visiblement Apple a décliné, poussant Cisco à porter l'affaire en justice.

Dans un communiqué, Cisco a indiqué avoir déposé plainte devant un tribunal californien pour «empêcher Apple de violer et de copier délibérément la marque iPhone déposée par Cisco». «Avec cette plainte, Cisco souhaite obtenir une injonction empêchant Apple de copier la marque iPhone», a précisé le groupe.

Cisco a souligné avoir obtenu cette marque en 2000 après l'acquisition d'Infogear, une société qui détenait déjà les droits sur ce nom et a d'ailleurs vendu des produits sous la marque iPhone pendant plusieurs années.

«Infogear a déposé la marque à l'origine le 20 mars 1996. Linksys, filiale de Cisco, a mis sur le marché une nouvelle gamme de produits à marque iPhone depuis début 2006, et le 18 décembre Linksys a étendu la gamme iPhone avec de nouveaux produits», explique Cisco.

Les iPhone lancés par Linksys sont des téléphones sans fil qui, par le biais d'un ordinateur, peuvent téléphoner via internet, une technologie baptisée VoIP, avec des logiciels comme Skype.

«Cisco a démarré des négociations avec Apple en toute bonne foi après qu'Apple lui a demandé de manière répétée la permission d'utiliser la marque iPhone de Cisco», a rappelé Mark Chandler, vice-president de directeur juridique de Cisco, cité dans le communiqué.

«Il n'y a aucun doute que le nouveau téléphone d'Apple est très excitant mais il ne devrait pas utiliser notre marque sans notre permission», a-t-il ajouté.

«L'iPhone d'aujourd'hui n'est pas l'iPhone de demain. Le potentiel pour la convergence des téléphones de la maison, des téléphones cellullaires, des téléphones du bureau et du PC est sans limite, c'est pourquoi il est si important pour nous de protéger notre marque», a-t-il ajouté.

Un commentaire qui pourrait évoquer l'accord que souhaitait Cisco, qui selon la presse spécialisée prévoyait un partage de la marque entre les deux groupes et une compatibilité à terme des deux téléphones, l'iPhone de Cisco, qui appelle via internet et celui d'Apple, qui utilise le réseau de téléphonie mobile classique.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer