Le géant américain des puces informatiques Intel a conclu un partenariat avec l'ONG Parley for the Oceans pour mettre ses  technologies d'intelligence artificielle (IA) et de drones au service d'une meilleure connaissance de l'état de santé des baleines et de l'environnement océanique.

Publié le 3 juill. 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

Pour collecter des données sur les baleines un drone modifié, Snotbot, a été conçu pour collecter les résidus exhalés par les baleines lorsqu'elles remontent à la surface pour respirer. Ces résidus sont riches en données biologiques, et permettent d'analyser l'ADN, les hormones de stress ou de grossesse, les virus, les bactéries ou les toxines.

Des algorithmes d'intelligence artificielle fournis par Intel doivent faciliter l'analyse en temps réel de ces données sur leur santé, la présence de virus ou le niveau d'acidité de l'eau.